Home Société Côte d’Ivoire: Election de développement dans la région du Grand pont, les...

Côte d’Ivoire: Election de développement dans la région du Grand pont, les cadres disent non aux candidats imposés par des partis politiques

85

– Jeudi 24 Mai 2018- Les cadres et fils de Dabou, Jacqueville et Garnd-Lahou ne veulent plus que des partis politiques leur imposent des candidats, lors des échéances électorales dans leur région.

Pour les régionales à venir, ces cadres qui se sont fixés comme priorité, le développement et non la politique, ont à l’unanimité choisi leur candidat.

Ce dernier se nomme Nomel Agnimel Robert et a été présenté officiellement aujourd’hui à ses parents et aux chefs traditionnels à l’occasion d’une cérémonie d’hommage aux deux sénateurs de la région des Grands ponts, Memel Grah Félix et Bombro Lezou Francis.
La cérémonie s’est déroulée dans le village de Grand Jack, dans la commune de Jacqueville en présence de l’ensemble des chefs traditionnels de Dabou, Jacqueville et Grand-Lahou.
Le président de l’Union des cadres de la région des grands ponts, le Directeur du CEPICI, Esmel Essis a salué l’esprit d’union qui a prévalu lors des élections sénatoriales et exhorté les siens à poursuivre dans cette lancée en lançant un appel aux cadres.
«Le développement vient avec l’union des fils et filles de la région. Ainsi si tous les cadres mettent leurs intelligences ensemble, on pourra aller de l’avant,» a-t-il déclaré.
Il a précisé que le conseil régional et les municipales sont des outils que l’Etat met à la disposition des populations pour porter le développement.
«Donc ce n’est pas de la politique,» a insisté Esmel Essis.
A la tête de la classe d’âge « bodl » de Dabou le président des cadres a enfin encouragé tous les chefs de la région à rependre auprès des électeurs de leurs différentes circonscriptions le message en faveur du candidat Nomel Agnimel Robert.
En s’inscrivant dans la dynamique de développement et de la priorisation des compétences, le président de la chambre des rois et chefs traditionnels du Grand pont, René Mel Diby a salué le choix des cadres et rassuré ces derniers de son soutien indéfectible.
«Aujourd’hui, on doit prendre les plus efficaces, car la richesse d’un peuple se mesure par la qualité de ses ressources humaines,» a conclu le doyen d’âge.
Wassimagnon, Abidjan

Côte d'Ivoire: Election de développement dans la région du Grand pont, les cadres disent non aux candidats imposés par des partis politiques

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook