Home Société Côte d’Ivoire : Danané, à peine le jeûne musulman démarré, des fidèles...

Côte d’Ivoire : Danané, à peine le jeûne musulman démarré, des fidèles s’affrontent pour le contrôle de la grande mosquée

– Mercredi 15 Mai 2019 – Des échauffourées ont eu lieu dans l’après-midi d’hier dans la plus grande et ancienne mosquée de Danané comme rapporté à par une source sur place.

Côte d'Ivoire : Danané, à peine le jeûne musulman démarré, des fidèles s'affrontent pour le contrôle de la grande mosquée

Selon des témoignages, dans ce mois de carême sensé être de pardon et recherche de bénédictions, deux factions des différents leaders religieux au sein de la ville, voudraient chacun avoir le contrôle de la mosquée.

« Depuis hier Mardi 14 Mai à 14 heures jusqu’à ce Mercredi 15 Mai, la plus grande mosquée de la ville est fermée sur instructions de Diarra Karim, préfet départemental de Danané en raison d’un bref affrontement qui s’y est déroulé. Un problème de leadership est à l’origine de ce qui s’apprêtait à être un affrontement d’envergure prévu pour 16 heures de ce Mardi, étant donné que des fidèles s’attelaient pour cela.

Il y a d’une part Moriba Traoré qu’on dit être le président local du Conseil Supérieur des Imams de Côte d’Ivoire (COSIM), par ailleurs imam d’une mosquée située au quartier Chine, sous quartier de Belleville. C’est lui qui veut diriger la grande mosquée. Pourtant, la grande mosquée a un imam qui se nomme Sanogo Moriba qui est l’imam principal de cette mosquée.

Hier, Moriba Traoré est venu accompagné de ses fidèles pour prendre le contrôle de la mosquée. Ça n’a pas marché car les autres se sont opposés et cela a créé des altercations entre les deux camps. Pour éviter le pire, le préfet a ordonné la fermeture du lieu de prière.» fait savoir un habitant de Danané.

Ouverte cet après-midi de Mercredi afin de permettre aux fidèles musulmans d’y faire leur prière avec l’imam principal Sanogo Moriba, la grande mosquée a été prise d’assaut, dès l’entame de la prière de 16 heures par des fidèles de Moriba Traoré pour installer, comme un coup d’État, leur imam à la tête de la grande mosquée de la commune, créant du coup, un affrontement entre partisans de Moriba Traoré et des éléments de la police venus sécurisés le lieu de culte.

Cet affrontement a occasionné une fois de plus, la fermeture immédiate de cette mosquée par les autorités.

 
 

T.K.Emile

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook