Home Société Côte d’Ivoire: Cocody, la mairie annonce des poursuites judiciaires pour diffamation contre...

Côte d’Ivoire: Cocody, la mairie annonce des poursuites judiciaires pour diffamation contre le maire dans l’affaire du marché de Saint Jean

316

Gomis Abdoulaye Nassé 
–   Mardi 13 février 2018 -La mairie estime qu’elle a respecté toutes les obligations contractuelles qui la lient avec le promoteur du marché provisoire de Saint Jean de Cocody, Kouassi Koffi Félix dit KKF qui l’accuse d’avoir détruit son bien de manière « brutale et criminelle» dans la nuit du 19 au 20 janvier 2018.
Le Sous-Directeur des affaires juridiques et du contentieux de la mairie de Cocody, Gomis Abdoulaye Nassé a fait cette mise au point ce jour en réaction à la sortie médiatique du Promoteur, le week-end dernier.
Il a annoncé que la mairie entend prendre désormais ses responsabilités si elle est l’objet de diffamation.
«Tous ceux qui vont proférer des allégations sur la mairie ou le conseil municipal, elle va les poursuivre devant le tribunal pour diffamation, » a précisé Gomis.
Alors que le promoteur déclarait n’avoir rien reçu depuis la date de la mise à exécution de la convention qui le lie avec la mairie, le Sous-Directeur a affirmé que 25 millions lui a été versé pour les commerçants sinistrés.
Selon lui, conformément à la convention, le concessionnaire était autorisé à percevoir auprès des usages une somme d’argent destinée à couvrir les investissements, les charges d’exploitation et la rémunération de ses investissement.
Gomis Abdoulaye Nassé a démenti le fait que le marché de Saint Jean de Cocody a été construit sur la base d’un BOT comme indiqué par KKF, d’autant plus qu’il était bâti de façon provisoire sur un site qui appartient à une entreprise.
Il a mentionné que le promoteur avait deux ans pour couvrir ses investissements.
Malheureusement, cette clause n’est mentionnée nulle part dans le convention en notre possession qui lie les deux parties.
«Le contrat est exécutoire dès sa signature, il prendra fin au terme du délai d’exécution fixé d’accord partie, jusqu’à transfert sur l’ancien marché reconstruit par la mairie de Cocody, à compter de la date de signature, » précise la convention en son article 4.
Le Sous-Directeur a reconnu cela, mais il estime que le promoteur pouvait couvrir ses investissements, sans toutefois donner le montant de réalisation de l’ouvrage.
«Deux ans étaient donnés à KKF et il a mis dix ans pour amortir ses investissements, » a ajouté le Sous-Directeur, en martelant que la mairie ne s’est jamais engagée de façon définitive avec le promoteur.
Il a avoué que le promoteur a adressé un mémorandum à la maire le 4 octobre 2017 dans lequel, il a exprimé les difficultés qu’il rencontre dans la gestion du marché.
M. Gomis a soutenu que le promoteur a été reçu par la mairie contrairement a ce qu’il a déclaré à la presse le week-end.
«Personne n’a été dupé. Les partenaires se son engagés en conséquence de cause, » a insisté le Sous-Directeur.
Il a rappelé que deux mises en demeure on été adressées au promoteur avant la destruction des installations du marché provisoire.
La première lui a été adressée le 8 novembre et la seconde 26 septembre 2017.
Le Sous-Directeur a conclusion que KKF fait une mauvaise interprétation de la convention signée le 2 août 2007 entre sa Société IGS et la mairie.
Par ailleurs, le Directeur de la communication situant le cadre de la rencontre du a affirmé qu’à travers cette sortie, KKF veut détruire l’image du maire de Cocody à la veille des échéances électorales.
Une chose est sur lors de sa rencontre avec la presse, le week-end, KKF a juré sur tous les cieux qu’il exprimé son mécontentement en tant qu’opérateur économique. 
Wassimagnon, Abidjan 

Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou [email protected]

Côte d'Ivoire: Cocody, la mairie annonce des poursuites judiciaires pour diffamation contre le maire dans l'affaire du marché de Saint Jean

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook