Home Société Côte d’Ivoire: Chaude journée pour l’armée française lundi à Toumodi, la raison

Côte d’Ivoire: Chaude journée pour l’armée française lundi à Toumodi, la raison

809

 L’armée française a connu une journée chaude lundi à base de de Lomo-Nord (Toumodi) dans la région de Toumodi (centre).

Les populations de la localité ont encerclé le camp pour s’opposer à l’expérimentation de l’arme CESAR qui a une portée de 40 km, comme rapporté par une source sur place.

En effet et selon un document transmis à KOACI, la chefferie a adressé un courrier au préfet de la région du Bélier pour lui indiquer qu’elle s’était opposée au déploiement de l’arme « César » sur son sol car jugée dangereuse. Un refus systématiquement accepté par le 43è BIMA.

Mais contre toute attente, et au grand dam des populations, l’armée française est revenue à la charge le 9 aout dernier pour demander d’effectuer des tirs avec l’arme en question.
Tout naturellement Lomo- Nord a encore opposé un refus catégorique. Les populations ont donc encerclé le camp militaire Français durant des heures lundi pour marquer leur désaccord.

C’est la gendarmerie venue renfort en prévenance de Yamoussoukro qui a ramené le calme et les habitants ont regagné leur base.

Pour rappel, c’est depuis 1975 que Lomo-nord dans la région de Toumodi abrite un camp de l’armée française du 43è BIMA de Port-Bouët.

KOACI

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 225 news

 

Commentaires Facebook