Home Société Côte d’Ivoire: après les manifestations de Bouaké, l’armée en état d’alerte

Côte d’Ivoire: après les manifestations de Bouaké, l’armée en état d’alerte

251
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont été placées en « état d’alerte maximum » après de violentes manifestations contre la cherté du coût de l’électricité dans plusieurs grandes villes du pays dont Bouaké le bastion de l’ex-rébellion favorable à Alassane Ouattara, a appris APA, vendredi soir, de source sécuritaire.

‘’Nous sommes en état d’alerte maximum après ce qui vient de se passer à Bouaké. D’habitude quand nous sommes en alerte, nous sommes à la maison mais cette fois, nous sommes consignés dans les camps, on ne sait jamais’’ a révélé à APA une source sécuritaire.

‘’ Au niveau de la police, nous sommes aussi en alerte. Dans le message diffusé, les congés et permissions sont suspendus jusqu’à nouvelle ordre’’, a expliqué à APA une autre source sécuritaire.

Des mouvements d’humeur suite à des factures d’électricité jugées élevées par la population, ont provoqué des manifestations dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire dont la capitale politique et administrative Yamoussoukro (Centre), Daloa (Centre-Ouest) et Bouaké (Centre-Nord).

MC/hs/ls

abidjan.net