Home Société Côte d’Ivoire: après les manifestations de Bouaké, l’armée en état d’alerte

Côte d’Ivoire: après les manifestations de Bouaké, l’armée en état d’alerte

262

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont été placées en “état d’alerte maximum” après de violentes manifestations contre la cherté du coût de l’électricité dans plusieurs grandes villes du pays dont Bouaké le bastion de l’ex-rébellion favorable à Alassane Ouattara, a appris APA, vendredi soir, de source sécuritaire.

‘’Nous sommes en état d’alerte maximum après ce qui vient de se passer à Bouaké. D’habitude quand nous sommes en alerte, nous sommes à la maison mais cette fois, nous sommes consignés dans les camps, on ne sait jamais’’ a révélé à APA une source sécuritaire.

‘’ Au niveau de la police, nous sommes aussi en alerte. Dans le message diffusé, les congés et permissions sont suspendus jusqu’à nouvelle ordre’’, a expliqué à APA une autre source sécuritaire.

Des mouvements d’humeur suite à des factures d’électricité jugées élevées par la population, ont provoqué des manifestations dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire dont la capitale politique et administrative Yamoussoukro (Centre), Daloa (Centre-Ouest) et Bouaké (Centre-Nord).

MC/hs/ls

abidjan.net