Home Société Conférence de presse /Déclaration du Collège des délégués de l’Université Félix Houphouët-Boigny...

Conférence de presse /Déclaration du Collège des délégués de l’Université Félix Houphouët-Boigny (CoDe-UFHB)

59
SHARE

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs les étudiants et les journalistes,

Nous vous remercions d’avoir répondu favorablement à notre invitation. Je suis ZOH Marc Hugues, Porte-Parole du Collège des délégués de l’Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY de Cocody (CoDe-UFHB) depuis le samedi 25 juin 2016. Le Collège que je préside a été mis sur pied le 27 mars 2015 à l’issue d’une Assemblée Générale Constitutive qui a vu la participation des Délégués Généraux d’UFR et de départements, des Délégués d’Amphithéâtres, de Travaux Dirigés, de Travaux Pratiques, de Spécialités que compte l’UFHB de Cocody. Son premier Porte-Parole, celui auquel je succède est KOFFI Dadié Paul, actuel Président du Club de Paix de l’UFHB. Cette organisation s’est donnée pour objectif de promouvoir une communauté estudiantine engagée dans les études et de participer à la rénovation de l’image de l’étudiant ivoirien en mettant en exergue ses aptitudes intellectuelles.

Nous vous avons conviés à ce point de presse dans le but de vous présenter tout d’abord la situation de grève qui a prévalu à l’UFHB du lundi 18 au mercredi 27 juillet 2016 suite à une revendication de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire(FESCI) qui s’est soldée par un arrête total des cours sur l’espace universitaire.

En effet, pour cette même année académique, l’UFHB a connu pour la énième fois un arrêt de cours qui a duré environ deux semaines. Cette grève a malheureusement enregistré un affrontement violent entre des étudiants et la police nationale. Il s’en est suivi des arrestations et des incarcérations. Face à cette situation, le Collège des Délégués dénonce et condamne de tels actes puisque sa vision est de participer à la construction de l’étudiant nouveau épris de paix et de civisme. Le CoDe-UFHB a par ailleurs entrepris plusieurs démarches auprès des autorités universitaires, en suivant le processus jusqu’à la libération des étudiants incarcérés.

Ensuite, Le CoDe-UFHB voudrait remercier les autorités gouvernementales et universitaires pour les efforts consentis pour la libération de nos condisciples étudiants et les mesures prises qui permettront d’améliorer les conditions de formations et d’études de ceux- ci. Le CoDe-UFHB remercie également l’ensemble des étudiants et les différentes organisations des étudiants pour avoir œuvrer de concert en vue de la libération de leurs condisciples. Il les remercie également pour avoir bien voulu accepter de regagner le chemin de l’école.

Le collège, tout en remerciant le Président de l’UFHB, Prof Abou KARAMOKO de

l’avoir rassuré quant à la sécurité sur l’espace universitaire, invite tout de même le Ministre de

l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à se pencher plus objectivement sur les problèmes que vivent les étudiants de l’UFHB en cette année académique 2015-2016 afin d’éviter d’éventuels troubles. Le collège, conscient des nombreux problèmes que vivent les étudiants, voudrait aussi les inviter à plus de retenus, de responsabilités dans les différentes revendications en privilégiant la voie du dialogue ; gage d’un esprit citoyen parce que la CI de demain c’est nous et nous devons tenir compte de notre témoignage par rapport aux actes que nous posons au quotidien.

Pour finir, le CoDe-UFHB présente toutes ses excuses à ses chers Maîtres pour tout désagrément que cet arrêt de cours a pu occasionner et appel à une reprise durable afin de réussir notre année académique déjà compromise.

Fait le 29/07/2016 à l’Université Felix HOUPHOUET-BOIGNY

Le Porte-Parole

ZOH Marc Hugues

57892945/49278994

abidjan.net