Home Société Condition de la femme: Euphrasie Yao expose les avancées de la Côte...

Condition de la femme: Euphrasie Yao expose les avancées de la Côte d’Ivoire à la 60e session de l’Onu

82

Mme Euphrasie Kouassi Yao, ministre de la promotion de la Femme, de la Famille et de la protection de l’Enfant, a effectué une importante mission du 14 au 17 mars 2016 à New York à l’occasion de la 60e session de la Commission de la condition de la Femme de l’ONU.

« L’autonomisation des femmes et liens avec le développement durable », tel est le thème qui a réuni les décideurs internationaux à New York. Mme Euphrasie Yao a fait l’état des lieux jugé positif, de cette problématique en Côte d’Ivoire, en mettant en exergue le dispositif juridique et institutionnel mis en place par l’Etat, à savoir, notamment la loi de 1998 réprimant toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, celle de 2012 sur le mariage qui renforce les droits des femmes, de même que l’adoption, en Conseil des ministres, le 2 mars 2016, du Programme Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) et le renforcement du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), d’un capital de 10 milliards de FCFA dont 110 000 femmes sont déjà bénéficiaires.

Marquée par l’intervention d’ouverture de Ban-Ki Moon, Secrétaire général de l’Onu, qui s’est engagé à œuvrer pour améliorer les conditions de la femme, la session a abrité par la suite deux ateliers portant sur « le perfectionnement des mécanismes institutionnels nationaux qui promeuvent l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes » et « le renforcement des cadres normatifs, juridiques et stratégiques en faveur de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ».

Mme Euphrasie Yao, outre la participation à la session interactive de la CEDEAO sur Genre et Agriculture, mission Permanente de l’Union africaine, puis le Panel de haut niveau sur le programme « compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire », qui se sont tenu dans le cadre de cette 60e session, a eu de nombreuses audiences dont celles de Mme Danielle Bousquet, président du Haut Conseil de l’Egalité entre homme et femme de la France, M.Jeffrey O’Malley, Directeur de la Division des politiques et de la Stratégie de l’UNICEF. Il convient du reste d’ajouter à cette liste, Mme Hawa Zainab Bangura, représentante spéciale du Secrétaire général de l’Onu chargée de la lutte contre la violence sexuelle dans les conflits, Mme Laura London, Directrice exécutive adjointe et sous-secrétaire générale de l’UNFPA et M.Yannick Glemarec, directeur exécutif adjoint de UN-WOMEN.

Enfin, lors d’une rencontre qu’elle a eue avec les femmes de la diaspora ivoirienne résidant à New York, la ministre de la promotion de la Femme, de la Famille et de la protection de l’Enfant a exhorté celles-ci à œuvrer pour le renforcement de la cohésion sociale et à investir dans leur pays. Des femmes porteuses de projets ont également échangé avec Mme Euphrasie Yao sur la faisabilité desdits projets en terre ivoirienne.

DA

abidjan.net