Home Société Bonne Gouvernance : Aimé Eric Semien, élu Président de la Coalition des...

Bonne Gouvernance : Aimé Eric Semien, élu Président de la Coalition des Organisations de la société civile pour le Mécanisme Africain d’évaluation par les Pairs (MAEP)

87

Le Président de l’Observatoire Ivoirien pour les Droits de l’Homme (OIDH), M. Aimé Eric Semien a été élu Président de la Coalition des Organisations de la société civile (OSC) pour le Mécanisme Africain d’évaluation par les Pairs (MAEP), à l’issue d’une Assemblée générale (AG) constitutive qui s’est tenue le mardi 22 mars, à la Fondation Friedrich Naumann (Cocody).

Au-delà de l’élection du nouveau Président de la Coalition des Organisations de la société civile (OSC), l’objectif de cette AG a été la mise en place effective et formelle de la Coalition des OSC pour le MAEP. Cette coalition, interface entre la Société civile et la Commission nationale (CN) pour le MAEP, s’est également dotée de textes qui indiquent ses missions relativement au MAEP, les modalités de sa collaboration avec la CN-MAEP et sa participation à ce processus.

Notons que, les OSC conscientes de l’enjeu du processus MAEP pour la Côte d’ivoire, et du rôle qui est le leur, avaient initié une série d’activités sous l’impulsion de l’Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme (OIDH). La dernière, en date du 13 Janvier 2016, a été réalisée sous la présidence de S. E. Mme Joséphine Charlotte Nayuba Kala, Représentante Spéciale de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA), Chef du bureau de liaison de l’UA à Abidjan, puis avec le soutien technique et financier de la Fondation Friedrich Naumann, en collaboration avec le South African Institute for International Affairs (SAIIA).

Cette initiative avait également permis de partager d’échanger sur les expériences des Commissions MAEP du Burkina Faso et du Sénégal à l’effet de s’en inspirer en Côte d’Ivoire.
Mise en place par décret en Juin 2015, la Commission Nationale sur le MAEP qui prépare activement le processus d’auto-évaluation et d’évaluation de la Côte d’ivoire, a organisé plusieurs rencontres de travail avec les Organisations de la société civile (OSC).
L’importance pour la Société Civile de s’approprier le mécanisme, d’y participer activement afin d’être un bon relais d’information de la population ivoirienne.

abidjan.net

Commentaires Facebook