Home Société BEPC 2017: La préfecture de Gagnoa exhorte les candidats à ne pas...

BEPC 2017: La préfecture de Gagnoa exhorte les candidats à ne pas céder à la panique

48
SHARE

Gagnoa - Le secrétaire général 1 de préfecture de Gagnoa, Anoh Angoratchi Noël a exhorté lundi, les candidats au brevet d'études du premier cycle (BEPC), à ne pas céder à la panique, à l’ouverture officielle des épreuves de l’examen session 2017, dans la Direction Régionale de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (DRENET-FP) du Gôh.

« Ne paniquez pas et ne vous angoissez pas », a poursuivi Angoratchi Noël, qui a exhorté les 510 candidats repartis dans 16 salles du collège moderne, dépourvues d’eau, d’électricité, de clôture et avec plusieurs bâtiments inachevés, à être convaincus qu’ils ont la capacité de réussir les épreuves et de montrer que Gagnoa possède des ressources intellectuelles et les talents.

Selon le représentant du préfet, l'examen du BEPC n’est pas un concours, pour lequel le nombre de places d’admis serait limité, mais plutôt un examen exigeant un nombre de point. Il a donc demandé aux 510 candidats repartis dans les 16 salles du collège moderne, à être convaincus qu’ils ont la capacité de réussir les épreuves et de montrer que Gagnoa possède des ressources intellectuelles et les talents.

Une vingtaine de fille, issue de la première promotion de la classe unisexe, expérimentée au collège moderne de Gagnoa, vont présenter pour la première fois, l’examen du BEPC, a révélé Attai Chantal, la principale dudit collège.

Au total, 14 614 candidats affrontent le BEPC, session 2017, contre 11 261 en 2016, dans la DRENET-FP de Gagnoa, a-t-on appris.

dd/fmo

Source : abidjan.net