Home Société Abidjan: face aux actes de pillage, des agences CIE fermées hier

Abidjan: face aux actes de pillage, des agences CIE fermées hier

78
SHARE

Face aux différents actes de vandalisme dont les locaux de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) font l’objet ces derniers jours, dans plusieurs localités du pays, les bureaux de la société dans le District d’Abidjan sont restés fermés, ce lundi 25 juillet 2016, par mesure de sécurité.

A Adjamé, des militaires, des gendarmes et des policiers étaient visibles autour de l’agence au quartier Les 220 logements. Les abords de l’édifice, lieu de prédilection des petits commerçants étaient vides ce lundi. L’on ne pouvait observer que leurs étals rangés. Avec la présence des agents de la sécurité, aucun stationnement de minicar communément appelé Gbaka n’était possible.

Le même constat a été fait à Cocody. L’agence de Saint Jean n’a également pas fonctionné. Un policier approché, sous le sceau de l’anonymat, dit être là pour « la sécurisation ». Aussi, Ghahoré Loué Félix, un abonné, trouvé sur place, se plaignait de ne pas avoir d’interlocuteur. Alors qu’il dit avoir reçu une mise en demeure. « Je suis venu payer pour ne pas voir mon compteur être enlevé. Et je ne vois personne. On ferme à 15h et il n’est pas encore 15h », a décrié M. Gnahoré.

A Yopougon comme à Treichville en passant par la commune du Plateau, ainsi qu’à Anyama et Bingerville, les bureaux sont fermés avec une présence des forces de l’ordre.

Notre tentative pour rencontrer un travailleur de la compagnie, pour en savoir davantage, est restée vaine. En revanche, l’on se souvient bien, il y a quelques jours, plusieurs agences ont fait l’objet d’actes de pillage, à l’intérieur du pays lors des différentes protestations contre l’émission de deux factures ce mois de juillet. A Yamoussoukro, Daloa et le vendredi dernier à Bouaké où de nombreux dégâts ont été enregistrés.

Le directeur régional de la Cie de Daloa, Bamba Yacouba, faisant le bilan des dégâts, a fait savoir que 100 climatiseurs, 60 micro-ordinateurs, un coffre-fort et 30 imprimantes ont emportés ainsi que 13 véhicules incendiés et endommagés.

Edouard Koudou


Africatime CI