Home Politique Togo: La C14 s’explique ce dimanche sur la stagnation du dialogue

Togo: La C14 s’explique ce dimanche sur la stagnation du dialogue

57

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson

– Jeudi 24 Mai 2018 – La Coalition des 14 partis (C14) politiques de l’opposition togolaise annonce des meetings dans le Grand Lomé et ses environs afin de se prononcer sur des sujets brulants de l’heure notamment la stagnation du dialogue politique dans le pays.

Selon une déclaration rendue publique par la Coordonnatrice de la coalition, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, les populations togolaises du Grand Lomé et ses environs sont invitées à prendre part aux meetings d’information qu’elle organise simultanément le dimanche 27 mai 2018 à Baguida, Avénou, Agoè Zongo.

La coalition compte faire le point de l’évolution de l’actualité dans le pays aux populations mais aussi apporter des informations sur les difficultés liées a la mise en œuvre « des mesures d’apaisement, l’arrêt des préparations unilatérales de consultations électorales ainsi que l’arrêt des persécutions , arrestations, poursuites à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition et de la société civile et aussi face la stagnation du dialogue ».

En marge des meetings qu’annonce la C14 dans le Grand Lomé, la facilitation ghanéenne qui est physiquement absente sur le terrain ces derniers jours à Lomé travaille dans l’ombre et s’évertue à rapprocher les points de vue des acteurs de la crise politique afin de parvenir à une solution durable.

Des contacts continuent par se nouer entre la facilitation et des leaders de l’opposition tout comme ceux du pouvoir mais aussi certains responsables politiques qui ne sont pas membre des deux entités. Ces tractations se mènent au moment où le prochain sommet de la CEDEAO qui devra se pencher sur la crise togolaise se rapproche.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de .com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@ – 

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook