Home Politique Sam l’Africain : « Laurent Gbagbo reconnaît un seul FPI celui dirigé...

Sam l’Africain : « Laurent Gbagbo reconnaît un seul FPI celui dirigé par Affi N’Guessan »

89

Le Président de la Nouvelle alliance de la Côte d’Ivoire et de la Patrie (NACIP), Sam Jichi dit Sam l’Africain a animé ce vendredi une conférence de presse à Abidjan, au cours de laquelle, il a affirmé que l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo, qu’il a pu rencontrer à la faveur de son témoignage à la Cour Pénale internationale (CPI) il y’a quelques semaines, ne reconnaît qu’un seul Front populaire ivoirien (FPI). Celui dirigé par Pascal Affi N’Guessan.

Le président de la NACIP dit détenir « un message » de la part de Laurent Gbagbo pour ses parents et l’ensemble des Ivoiriens. Il compte donner ce message le 2 avril prochain, au cours d’un meeting à Gagnoa, ville d’origine de l’ex-président ivoirien. D’ici là, il a affirmé que « Laurent Gbagbo est pour dialogue politique ».

A l’endroit de la tendance FPI conduite par Sangaré Aboudramane, Sam L’Africain s’est voulu menaçant. « qu’ils arrêtent de faire croire aux Ivoiriens ce qui n’est pas vrai. Je les attends le 2 avril à Gagnoa », a-t-il lancé. Selon lui, la posture prise par la tendance dirigée par Aboudramane Sangaré ne milite pas en faveur de la libération de Laurent Gbagbo.

Sam l’Africain s’est dit « fier » d’avoir témoigné à visage découvert à la CPI. Précisant que contrairement à ce qui se raconte, la fuite de noms de certains témoins n’a rien à y avoir. Depuis mon audition par le Bureau du procureur en 2011 j’avais décidé de témoigner à visage découvert », a-t-il expliqué. Sur la qualification de témoin hostile de la part du bureau du procureur, Sam l’Africain s’est voulu ironique. « Je ne suis ni un témoin à charge, ni à décharge. Je suis un témoin surchargé qui s’est déchargé », a-t-il ironisé.

Après environ trois semaines d’interrogatoire à la CPI, le président du NACIP, Sam l’Africain a regagné Abidjan le 19 mars dernier.

Elisée B.

abidjan.net

Commentaires Facebook