Home Politique Présidentielle 2020: Le Pdci-Rda dans la logique du chien aboie, la caravane...

Présidentielle 2020: Le Pdci-Rda dans la logique du chien aboie, la caravane passe

165
SHARE

La Présidentielle 2020, ce n’est pas maintenant », avancent certains. « C’est maintenant », estime le PDCI-RDA qui bat le rappel de ses troupes. Résolument engagés dans la course à la présidentielle, Henri Konan Bédié et ses lieutenants ne cessent de renforcer l’unité au sein du parti. Ils sont présents partout, sur le terrain pour aplanir la route. Une démarche qui est loin d’être du goût de son allié RDR de la coalition politique RHDP. Il a du mal à accepter l’idée de faire la passe à son coéquipier. Son porte-parole, Joël N’Guessan, piqué par une colère noire, n’est pas passé par quatre chemins pour dire ce que les Républicains pensent de cette sortie du Président Bédié qui affirme que le prochain candidat du Rhdp sortira du PDCI, sa formation politique. Comme dans un tir groupé, Joël N’Guessan et certains cadres du RDR ne cessent d’élever la voix contre la démarche du Président du PDCI, démarche qu’ils ont, dans un passé récent, saluée et qualifiée de bon sens. « La déclaration de Bédié ne concerne pas le RDR qui aura son candidat », répond Joël N’Guessan au Président du PDCI. Selon le quotidien ‘‘l’expression’’, un cadre des républicains aurait aussi craché ses vérités à Jean-Louis Billon qui, devant les accusations de financement de la rébellion de septembre 2002 portées contre le Président Bédié, invitait les militants à ne pas se laisser distraire et perdre l’enjeu majeur de la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. « Rester sourds, sereins et imperturbables », recommande Jean-Louis Billon face à ce qu’il qualifie de ‘‘manœuvres de division et de diversion’’ des auteurs des propos irrévérencieux contre le Président du PDCI. « Demeurez mobilisés et unis derrière votre Président et œuvrez sans relâche à la cohésion au sein du parti, dans la perspective des enjeux futurs », a insisté Jean-Louis Billon, porte-parole adjoint du PDCI, invitant ainsi les militants de son parti à poursuivre, sans relâche, la marche de la reconquête du pouvoir d’Etat. En tant que vrais houphouëtistes, estime M. Billion, les militants du PDCI doivent faire leur cette pensée du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne : «le chien aboie, la caravane passe » afin de se donner toutes les chances d’une victoire certaine en 2020.

JEN

Source : abidjan.net