Home Politique Législatives ivoiriennes : Des biens du maire saccagés suite à l’invalidation du...

Législatives ivoiriennes : Des biens du maire saccagés suite à l’invalidation du scrutin à Divo

78
SHARE

Près de 200 manifestants ont saccagé dimanche des biens de Amédée Kouakou, maire de la commune de Divo (Centre-ouest), en réaction à l’invalidation de l’élection de Famoussa Coulibaly, candidat de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci, proche du pouvoir), selon des habitants à ALERTE INFO.

Une heure après l’annonce de la reprise du scrutin par le Conseil constitutionnel, des manifestants venus des quartiers Zama, Amandougou ont brûlé des pneus et saccagé des biens de certains particuliers.

Selon M. Kouakou, en déplacement à Abidjan, son hôtel et la ferme de son épouse ont été attaqués par des présumés partisans de Famoussa Coulibaly.

Dimanche, le Conseil constitutionnel a invalidé l’élection du candidat indépendant Innocent Youté dans la circonscription de Kouibly, dans l’ouest ivoirien et Famoussa Coulibaly, candidat Udpci dans la localité de Divo (centre ouest), après des requêtes.

Le 18 décembre, plus de 6,2 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour élire 255 députés.

Selon les résultats proclamés par la Cei, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, la coalition au pouvoir) a obtenu la majorité dans le nouveau Parlement avec 167 sièges, suivie des indépendants (76) et 12 pour le groupement des partis.

RKO

abidjan.net