Home Politique Législatives 2016 à Gagnoa/Pascal Yoboué aux Baoulé de la sous-préfecture: «Le PDCI...

Législatives 2016 à Gagnoa/Pascal Yoboué aux Baoulé de la sous-préfecture: «Le PDCI a connu des hauts et des bas. Mais Guikahué est resté fidèle. C’est un homme de parole»

78
SHARE

La liste des candidats retenus pour les législatives du 18 décembre 2016 a été publiée ce vendredi 25 novembre. Pascal Yobou, délégué départemental du PDCI-RDA à Tiébissou, avec une délégation des membres du Bureau politique dudit parti, s’est rendu à Gagnoa pour échanger avec la communauté Baoulé, les 142 chefs de campements de la sous-préfecture de Gagnoa et les présidents des comités de base de cette circonscription électorale. C’était le même jour vendredi 25 novembre de 11h à 14h, au siège départemental du PDCI-RDA de Gagnoa, en présence du Secrétaire exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, candidat aux prochaines législatives dans ladite sous-préfecture.

«Guikahué a partagé les derniers instants du Président Félix Houphouët-Boigny. Houphouët lui faisait confiance. Il sait le message que le ‘’vieux’’ lui a confié. Le PDCI a connu des hauts et des bas. Mais Guikahué est resté fidèle. C’est un homme de parole», a déclaré Pascal Yoboué, délégué départemental du PDCI à Tiébissou et 1er Vice-président du Conseil régional du Gbêkê, représentant Jeannot Ahoussou Kouadio, Président de l’Association des élus et cadres du Grand Centre. Il mettra par la suite tous les Baoulé de la Sous-préfecture de Gagnoa devant leur responsabilité. «C’est vous qui avez sollicité sa candidature. Ahoussou et Bédié vous disent merci. Je vous demande donc, aux noms du PDCI, de Bédié et d’Ahoussou, de sortir massivement le 18 décembre pour voter massivement Guikahué. Transmettez le message à tous les autres membres de la communauté qui ne sont pas venus», a-t-il ajouté avant de conclure qu’«il y a des moments où il faut que les hommes et les femmes se lèvent comme un seul homme pour décider du destin commun. Ce moment est arrivé. Cette bataille est la vôtre. Vous devez la mener pour faire gagner Guikahué. Ces législatives ne sont pas comme celles de 2011. Il faut que vous sortiez massivement pour voter Guikahué».

Pour M’bra Kouassi Daniel, membre du BP du PDCI-RDA et porte-parole des Akan vivant à Abobo, venu accompagner l’émissaire d’Ahoussou, Pascal Yoboué: «Si vous n’avez pas quelqu’un de confiance qui parle en votre nom et qui défende vos intérêts, vous ne pouvez pas évoluer. Guikahué a toujours vécu avec vous de façon sincère, vous le connaissez, c’est un homme de confiance, l’homme de la situation qu’il faut voter en pensant aux intérêts de votre communauté».
Les chefs Baoulé ont relevé plusieurs griefs qui ont été aplanis avant de se prononcer. «Djédjé Bagnon, le président du Conseil régional élu au nom du PDCI-RDA, a engagé et soutient des candidats indépendants contre Guikahué. Lui et ses candidats indépendants jouent donc contre nous tous ici présents. Nous confirmons et réaffirmons notre engagement aux côtés du ministre Guikahué. C’est nous qui lui avons fait appel pour qu’il soit candidat. Ceux qui sont contre la candidature de Guikahué sont donc contre les intérêts du PDCI-RDA et de la communauté Baoulé du département de Gagnoa. Nous allons interpeller les uns et les autres, nos enfants égarés, pour qu’ils rentrent dans les rangs pour que le vœu que nous avons fait de porter Guikahué à l’Assemblée nationale en notre nom soit réalisé», ont dit en substance (en Baoulé, traduit par notre confrère PK de Le Mandat) les chefs de tribu, de campement Baoulé, en présence du chef central départemental, Yao Christophe, et du chef central des Baoulé de la sous-préfecture, Yao Koffi, fondateur du campement Yaokoffikro où vivent plus de 1500 âmes, à Lélébrékoa, route d’Oumé.

Le candidat, Maurice Kakou Guikahué, les a informés de ce que son nom figure sur la liste des candidats retenus par la CEI. «La première étape a été franchie. Je suis sur la liste des candidats officiels. Il reste maintenant à conquérir le siège à l’Assemblée nationale. Vous êtes tous, chacune et chacun, des directeurs de ma campagne», a-t-il dit.

Sercom PDCI-RDA

abidjan.net