Home Politique La Côte d’Ivoire et le Burkina réchauffent leurs relations

La Côte d’Ivoire et le Burkina réchauffent leurs relations

75
SHARE

La cinquième rencontre du traité d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso débute ce jeudi 28 juillet à Yamoussokro, après une période de turbulences diplomatiques.
L'exil du clan Compaoré en terre ivoirienne, la relance des enquêtes sur l'assassinat de Thomas Sankara et les écoutes téléphoniques impliquant Guillaume Soro dans le cadre du coup d'Etat manqué de Gilbert Diendéré, sont autant d'affaires qui viennent compliquer les relations entre les deux pays.

Face à une justice burkinabé qui affiche son indépendance, les officiels ivoiriens et burkinabé ont préféré multiplier les actes de détente. Il y a récemment plusieurs rencontres en tête-à-tête entre Alassane Ouattara et Roch Kaboré, en marge de nombreux sommets sous-régionaux et continentaux.

Alpha Barry, le ministre burkinabé des affaires étrangères affirme que "les relations entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso sont bonnes".
D'ailleurs, à Yamoussoukro on évitera d'évoquer les sujets qui fâchent en privilégiant les projets intégrateurs comme le chemin de fer, l'autoroute Abidjan-Ouagadougou, l'interconnexion électrique ou l'oléoduc visant à acheminer les hydrocarbures vers le Burkina Faso.


Africatime CI