Home Politique Joël N’Guessan : « Le RDR aura son candidat, c’est une certitude...

Joël N’Guessan : « Le RDR aura son candidat, c’est une certitude »

64
SHARE

Succession d’Alassane Ouattara, relations avec Guillaume Soro... Le porte-parole du parti présidentiel prend position. Il réagit aux déclarations exclusives d’Henri Konan Bédié à Jeune Afrique.

Jeune Afrique : Dans une interview exclusive accordée à Jeune Afrique dans son n°2945 (en kiosques jusqu’au 24 juin), Henri Konan Bédié affirme que le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en 2020 sera issu des rangs du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Êtes-vous d’accord avec lui ?

Joël N’Guessan : La déclaration d’Henri Konan Bédié concerne les militants du PDCI. Pour le RDR, seul notre congrès est habilité à décider de ce qu’il va se passer en 2020. Cela ne nous concerne pas.

Mais il parle du RHDP, dont le RDR est membre…

Tous les partis membres du RHDP ont leur autonomie de gestion et de pensée. Donc le président d’un des partis du RHDP ne peut pas décider à la place des autres. Vous savez bien que Monsieur Mabri Toikeusse a décidé d’être candidat. Si Monsieur Bédié a décidé d’avoir un candidat, et bien qu’il laisse la possibilité aux autres de faire de même. Mais il ne peut pas dire que le RDR va s’inféoder à une décision qu’il prend seul. Cela n’est pas possible.

Henri Konan Bédié dit que c’est ce qu’il a convenu avec Alassane Ouattara…

Je suis désolé de constater que ce n’est pas ce que le président Ouattara a laissé entendre. L’appel de Daoukro n’a pas dit que le président Bédié pourrait désigner un candidat du PDCI pour succéder à Ouattara. L’appel de Daoukro est diversement interprété mais Alassane Ouattara a dit que ce serait le meilleur des Ivoiriens au sein du RHDP qui serait notre candidat. Et cela, après la mise en place du parti unifié. Aujourd’hui, ce qui compte c’est le parti unifié. Ce n’est pas ce débat malsain sur l’alternance.

Henri Konan Bédié est un ancien président, il est régulièrement consulté par Alassane Ouattara et a un rôle important au sein du RHDP. Il dit « l’appel de Daoukro, c’est l’alternance », pensez-vous qu’il ment ?

Je n’ai jamais dit qu’il mentait, je ne m’autoriserais jamais à dire que le président Bédié ment. Mais je lui dis tout simplement que les termes qui créent le RHDP n’ont jamais dit qu’après Alassane Ouattara, ce serait quelqu’un du PDCI.

Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/449965/politique/joel-nguessan-rdr-aura-cand...


Source : Africatime CI