Home Politique Depuis Mankono, Hamed Bakayoko assène ses vérités aux cadres du Woroba

Depuis Mankono, Hamed Bakayoko assène ses vérités aux cadres du Woroba

64
SHARE

Le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Hamed Bakayoko était en séjour de samedi à dimanche 18 juin dernier à Mankono (Centre) dans le cadre du méga qadr musulman qui se célèbre de façon tournante dans les chefs-lieux de régions chaque année, dans le district du Woroba. A l’occasion il a lancé un message de rassemblement aux cadres de la région, pour la majorité présents à cette occasion. Il les a invités à suivre l’exemple de leurs frères Baoulé que Me Ahoussou-Kouadio Jeannot a fédéré dans le cadre des Cadres du Grand Centre. Ainsi, devant chefs traditionnels, guides religieux musulmans de Touba, Séguéla et Mankono, il a été bref mais précis.

« Nos régions du Bafing, du Worodougou et du Béré ont toujours fait les meilleurs scores en faveur du Président Alassane Ouattara. Mais, ces régions sont toujours en retard. Cela parce que nous mettons beaucoup d’énergie dans la division et la haine. On est champion en division » a dénoncé le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur.

« Et cela n’arrange pas nos populations et nous-mêmes cadres du Woroba. Nous devons reconquérir notre position d’avant car nous sommes trop en retard. Que chacun fasse son pèlerinage intérieur pour repartir de bon pied. Car ton frère reste ton frère. Il faut travailler à rassurer les jeunes » a recommandé Hamed Bakayoko. Il a rappelé un appel du Président Ouattara aux cadres d’Odiénné, lequel s’impose aussi à ceux du Woroba, l’investissement dans sa région.

« Je pouvais bien rester à Abidjan comme beaucoup le font. Je ne me plaignais pas de ma situation à Abidjan. Mais j’ai compris que je suis redevable à mon village et à mes parents. Le lien avec la terre, avec mes parents, mes ancêtres est très fort. J’exhorte tous les cadres à s’investir dans le développement de nos localités », a exhorté le ministre d’État. Il a lancé un appel à l’union et à un choix de leadership sans passion et dans la cohésion. Cette exhortation a été bien accueillie, accompagnée d’ovation qui a démontré l’adhésion du public.

C’était le dimanche dernier à Mankono à la faveur du méga qadr dans un contexte de spiritualité et de fraternité entre les régions différentes régions du Bafing, du Worodougou et du Béré. Le ministre Hamed Bakayoko qui en est le parrain a bénéficié du soutien de Sanogo Mamadou, député de Ouaninou-Koonan, ex-ministre de la Construction, de l’Urbanisme, du Logement et de l’Assainissement.

Adam’s Régis SOUAGA, Info: Kouyaté Lebon

Source : abidjan.net