Home Politique Daoukro/Célébration de la Journée Internationale de la femme : le commissaire du...

Daoukro/Célébration de la Journée Internationale de la femme : le commissaire du FICAD, Olivier AKOTO rend hommage aux femmes de la région de l’Iffou

90

Le commissaire du Festival International de la Culture et des Arts de Daoukro a rendu hommage aux femmes de la région de l’Iffou, lors de la cérémonie marquant la célébration de la Journée Internationale de la femme, ce vendredi 18 mars 2016, à la symbolique place HKB de Daoukro.
A l’instar de la célébration officielle de la Journée Internationale de l’Autonomisation de la Femme, Défis et Opportunités pour l’Epanouissement de la Famille qui a eu lieu ce 08 mars 2016, c’est ce 18 mars que la Direction de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant a choisi pour célébrer les braves femmes issues de différentes couches socioprofessionnelles de la région de l’Iffou.
Pour rappel, c’est depuis 1977, selon le préfet de région, préfet du département de Daoukro ALBERT AKPOLLEH K., que l’organisation des Nations Unies a choisi la date du 08 mars dans le monde pour célébrer les femmes. Ce rendez-vous impose aux gouvernants, à la société civile, à chaque Etat, aux partenaires au développement et à tous, de dresser un bilan des progrès réalisés en faveur des femmes, d’initier des changements significatifs et de magnifier les actes de courage et de détermination accomplies par les femmes.
C’est dans ce même cadre que le commissaire du Festival International de la Culture et des Arts de Daoukro, OLIVIER AKOTO parrain de cette cérémonie a accepté de rendre hommage à toutes les femmes de la région de l’Iffou, dont l’ardeur au travail leur a permis de se hisser à des postes de responsabilités ou d’être leaders des structures quel qu’en soit leur importance. C’est dans ce sens que 11 femmes leaders ont été présentées au public.
Intervenant face aux journalistes, OLIVIER AKOTO a bien voulu accepter de parrainer cette importante cérémonie parce que selon lui la femme est source de vie. Il s’est exprimé en ces termes : « Resté indifférent à cette manifestation, c’est faire des injures à la femme. Le thème AUTONOMISATION nous renvoie à une prise en charge. Mon souci idéal est de les encourager à se prendre en charge, même avec le maigre moyen dont elles disposent. Nous avons pour preuve, le témouignage des femmes qui ont commencé avec un montant de 500 fcfa et qui brassent des millions aujourd’hui lors du séminaire des femmes leaders tenu à l’IFEF le jeudi 17 mars 2016 ». C’est pour cette raison, le parrain de la cérémonie exhorte toutes les braves femmes de l’Iffou à se lancer dans des entreprises de leur choix, parce que leur salut en dépend.
Pour clore cette intervention, le parrain a rappelé que le concept d’autonomisation rime avec l’instruction, l’éducation de la jeune fille. C’est pour cela, il les exhorte à aller à l’école, à éviter les rapports sexuels précoces. Des défilés des différentes associations des femmes et des prestations des artistes du terroir ont permis de rehausser le niveau de cette belle fête.

CAMILLE ABBE, aip Daoukro

abidjan.net