Home Politique Dah Sansan depuis Facobly :« Personne ne peut effrayer le RDR »

Dah Sansan depuis Facobly :« Personne ne peut effrayer le RDR »

65
SHARE

Il y avait de l’ambiance samedi dernier à Facobly. Toute la journée, la ville a vibré au rythme du RDR. En effet, le Rassemblement des jeunes républicains (RJR) organisait sa rentrée politique en présence de Tilkouété Dah Sansan, le président national du RJR. Le député de Bouna s’est réjoui de la forte mobilisation de ses camarades. Il s’est toutefois offusqué de la résurgence du débat sur l’alternance en 2020. « Ici et maintenant, je vous invite à mettre un terme à ce débat. Des vendeurs d’illusions veulent nous détourner de l’essentiel, qui est la construction du pays. Ne les écoutez pas. Dites leur plutôt de laisser Alassane Ouattara travailler », a-t-il conseillé. Selon lui, des personnes tentent, par ce débat, de diviser les Ivoiriens et le RDR pour se positionner. Face à cette situation, il a attiré l’attention des jeunes sur leur responsabilité. « Ne les suivez pas dans leur démarche. Restons unis comme nous l’avons toujours été. Ces gens-là doivent comprendre que personne ne peut effrayer le RDR. Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie pour être effrayés. Et nos adversaires d’hier le savent », a rappelé le président national du RJR. L’union faisant la force, il a invité l’ensemble des militants du RDR à rester soudés autour du président de la République qui a une vision pour le pays. « La jeunesse doit dire non à la division. Dites non aux diviseurs de la Côte d’Ivoire, non aux diviseurs du RDR parce qu’il n’y a pas de protection en dehors du RDR. Nous n’accepterons pas que le RDR soit fragilisé », a prévenu Dah Sansan. Concernant la situation des jeunes, le président national du RJR s’est voulu rassurant. « La direction du parti est consciente que l’insertion socioprofessionnelle des jeunes reste une préoccupation. Tout le monde ne peut pas être satisfait parce que nous ne sommes pas nés le même jour. Votre problème sera réglé », a promis le député de Bouna. Il a demandé à ses camarades de se ressaisir. « Je ne suis pas d’accord avec certains de nos jeunes qui vilipendent le parti et le pouvoir qu’ils ont acquis de haute lutte. Pour la conservation du pouvoir, notre rôle en tant que jeunes est important », a poursuivi le député de Bouna. Fernandez Sia, président départemental RJR à Facobly, a assuré Dah Sansan de ce que les querelles qui ont existé dans sa circonscription pendant les élections législatives font partie du passé. « Nous sommes désormais unis pour parler d’une même voix et créer le rassemblement autour du Président Alassane Ouattara, pour lui permettre, dans la solidarité, de gouverner sereinement. Et permettre aux jeunes de notre département de bénéficier des projets de développement du chef de l’Etat », a-t-il indiqué.

Source : abidjan.net