Home Politique Côte d’Ivoire: UPCI, le Président par intérim affirme avoir été informé...

Côte d’Ivoire: UPCI, le Président par intérim affirme avoir été informé depuis plus d’un mois de la démission de Gnamien

128
SHARE

Le bureau de l'UPCI mardi à Abidjan (ph )


- Mardi 13 Juin 2017- La démission samedi dernier du Président fondateur de l’Union pour la paix (UPCI), Gnamien Konan a donné lieu à beaucoup de supputations.

Le Président intérimaire de cette formation politique ivoirienne, le Secrétaire général, Maitre Brahima Soro (ph2) était face à la presse cet après-midi au siège du parti en vue d’éclairer l’opinion sur cette question.

Il a confié à la presse qu’il était personnellement informé de la décision du Président démissionnaire avant la tenue le 10 juin dernier, du Directeur politique du parti où Gnamien Konan a officiellement a annoncé son départ.

«A titre personnel, j’ai été informé de cette décision, il y a plus d’un mois. Il y a plus d’un mois que j’ai été saisi de cette information. Evidemment vous savez qu’il y a des procédures internes. Elles ont été mises en œuvre et ont abouti à la réunion extraordinaire du Directoire politique de ce samedi. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez vu que l’annonce n’est pas venue avant la réunion extraordinaire du Directoire. Elle est venue comme une confirmation après que le Directoire se soit tenu, » a déclaré Maitre Brahima Soro.

Le Président par intérim qui a pour mission d’organiser le congrès extraordinaire annoncé pour le 8 juillet prochain n’a pas voulu se prononcer sur les raisons du départ du Président malgré l’instance de la presse.

«Il ne m’appartient pas de dire pourquoi il est parti. Vous pouvez lui poser directement la question sur les raisons de son départ. Il a lui-même répondu à cette question. En tout état de cause, je ne suis pas bien placé pour vous dire pourquoi il est parti. Je m’en tiens à ce qu’il a dit sur les réseaux sociaux indiquant qu’il entendait se mettre à équidistance des ivoiriens et des ivoiriennes, » a-t-il précisé.

Est-ce que le Président par intérim sera-t-il candidat à la présidence de l’UPCI au congrès extraordinaire.

Maitre Brahima Soro a répond qu’à ce stade, il s’occupe d’organiser sereinement une transition.

«Je vous ai indiqué que le comité d’organisation nous dira dans les prochains jours modalités pratiques d’organisation de ce congrès. Lorsque ces modalités seront connues, toutes les personnes qui souhaitent présider le parti feront acte de candidature et les militants décideront, » a ajouté le Président intérimaire.

A la question de savoir si l’UPCI était toujours membre du RHDP, Maitre Soro s’explique et affirme qu’il n’a pas connaissance d’une exclusion de son parti selon les dispositions statutaires et règlementaire de cette Alliance.

«Nous ne sommes pas signataire de l’acte fondateur du RHDP qui a été signé à Paris le 18 mai 2005. Mais nous sommes signataires de la Charte, nous sommes signataires des statuts, du règlement intérieur du groupement politique le RHDP. A ce jour, je n’ai pas connaissance, d’une exclusion suivant les dispositions statutaires et règlementaires. Je n’ai pas connaissance que nous ayons déposé auprès du RHDP, une lettre ou un acte quelconque indiquant que les organes compétentes de l’UPCI se sont réunis et ont décidé d’un retrait. Donc pour l’heure ce sera donc le statuquo en ce qui concerne le RHDP, » s’est défendu Maitre Soro.

Malgré le départ du Président fondateur, les militants de l’UPCI restent unis et gardent leur sérénité.

Le Président par intérim les rassure qu’il ne ménagera aucun effort pour conduire cette transition qui se veut brève et inclusive.

«J’invite les militantes et militants de notre Parti sur toute l’étendue du territoire national à rester mobilisés et à l’écoute de la direction, » a-t-il mentionné.

Le Congrès sera l’occasion de renouveler les instances et particulièrement d’élire un nouveau président à la tête du Parti et définir une orientation pour la suite.

Maitre Soro a rappelé que le Comité d’organisation de ce Congrès est présidé par Dr Kouassi Nambelessé Ali tandis que le comité scientifique est dirigé par le Professeur, Da Costa Sébastino.

Dans les jours à venir, le comité d’organisation s’exprimera sur les détails de l’organisation de ce Congrès extraordinaire a indiqué le Président par intérim engageant enfin, toutes les forces vives et les instances du Parti, à tout mettre en œuvre afin que l’UPCI continue de participer de manière constructive au débat politique en Côte d’Ivoire.

Wassimagnon, Abidjan


Source : Koaci