Home Politique Côte d’Ivoire : Renvoi du procès de Yves Lambelin et autres,...

Côte d’Ivoire : Renvoi du procès de Yves Lambelin et autres, la Défense affirme qu’elle assiste à une «parodie de justice»

170
SHARE

Dogbo Blé et Dadje mardi à Yopougon (ph KOACI.COM)

© Koaci.com- Mardi 31 Janvier 2017- Le procès des présumés assassins de français, Yves Lambelin ex-Directeur général du groupe SIFCA, ainsi que d'autres personnalités étrangères, lors de la crise postélectorale de 2011 s’est ouvert ce jour à Abidjan à la Cour d’Assises du Tribunal de Première instance de Yopougon puis renvoyé après quelques minutes de débat au 21 février prochain pour «l’accomplissement des formalités prévues par l’article 217 du code de procédure pénale».

Face à ce renvoi, des avocats de la défense ont réagi prétextant que ce procès se déroulera dans le "cafouillage" et "l'improvisation".

"C’est vraiment dommage, car nous assistons encore à une autre parodie de procès à cette nouvelle Cour d’Assises, pour ce que nous savons déjà des insuffisances des précédentes. La Cour vient de nous prouver que c’est dans le cafouillage et l’improvisation que tout va se passer. Nous revenons donc à la case départ," a déclaré à KOACI.COM maître Rodrigue Dadjé.

"Je ne sais pas si nous avons affaire à des amateurs de justice. Mais nous ne pouvons pas comprendre qu’un juge nous dise que des difficultés matérielles ont causé l’absence de certains prévenus. Pour nous, cela signifie que ce procès est bien parti pour ressembler à un procès imaginaire" a ajouté maître Djirabou.

Avocat du Général Dogbo Blé Bruno comparaissant pour la troisième fois devant une Cour d’Assises, l’avocat a dénoncé la fréquence des procès dont est soumis son client et soutient que tous ces procès ne reposent sur aucun fondement juridique.

Le Général Dogbo Blé, dont la vie sera sauvée après l'intervention de Guillaume Soro après son arrestation en avril 2012, a été condamné à perpétuité pour le meurtre du général Guéi Robert.

Il a écopé par la suite de 20 ans de prison à l’ouverture des premières assises au tribunal de première instance du Plateau pour attentat à la sûreté de l’Etat et de 15 ans de prison pour le meurtre du colonel-major Adama Dosso.

Wassimagnon, Abidjan
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

Source : Koaci

Koaci