Home Politique Côte d’Ivoire: Rentrée judiciaire de la Cour d’Appel, le nouveau Procureur général...

Côte d’Ivoire: Rentrée judiciaire de la Cour d’Appel, le nouveau Procureur général dénonce le zèle de certains officiers judiciaires qui rusent à la garde à vue

82
SHARE

Photo de famille en compagnie de Sansan Kambilé jeudi à Abidjan (ph )

- Jeudi 12 Octobre  2017-L’audience solennelle de rentrée judiciaire de la Cour d’Appel d’Abidjan Plateau a eu lieu ce jeudi en présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé.

La cérémonie a été marquée par l’installation officielle dans leurs fonctions, du nouveau Premier Président de la Cour d’Appel, précédemment procureur général, Ally Yéo et du nouveau Procureur général près de la Cour d’Appel, Lébry Marie-Léonard.


Nommés par décrets présidentiels, le 4 août 2017, sur proposition du Garde des Sceaux, les deux magistrats ont pris fonction depuis le 16 août dernier.

Conscient de la délicatesse de la mission qui lui a été confiée, Lébry Marie-Léonard, a à l’occasion de cette audience solennelle, rassuré son prédécesseur, le Magistrat Hors Hiérarchie, Ally Yéo de sa disponibilité à relever les nombreux défis de la Cour d’Appel.

Le magistrat a affirmé qu’il œuvra pour une justice forte au service des populations vulnérables et s’inscrira dans les limites de la loi.

Au cours de cette solennelle de rentrée judiciaire de la Cour d’Appel d’Abidjan Plateau, 18 magistrats, notamment des conseillers, des conseillers par intérim, des avocats généraux, des substituts généraux, des substituts généraux par intérim ont été officiellement installés dans leurs fonctions.

Le Procureur général a exhortés tous ces magistrats à faire en sorte que le «citoyen n’ait pas à les craindre mais la loi » en les invitant à éviter les excès de tout genre et l’acharnement judiciaire.

Selon lui, ils doivent s’éloigner de tout ce qui peut altérer le bon fonctionnement de la Cour d’Appel. 

Le Procureur général a promis faire en sorte que tous les magistrats qui seront sur sa responsabilité soient corrects. 

Lébry Marie-Léonard a annoncé qu’il s’engage à la surveillance effective des activités des officiers judiciaires qui parfois abusent de leur pouvoir.

«Il n’est pas acceptable que certains officiers rusent avec la garde à vue en délivrant des convocations les vendredis aux citoyens, » a déclaré le Procureur général.

Il faut noter enfin qu’au cours de cette audience solennelle de rentrée judiciaire, l’Avocate générale, Kouassi Mireille s’est prononcée sur un sujet d’actualité, «la justice face aux enfants en conflit avec la loi ou microbes ».

En attendant de rentrer dans les détails de son exposé, il faut noter qu’elle a démontré que la justice ivoirien ne peut rien face à ce phénomène qui prend une ampleur vertigineuse, à cause de la loi fondamentale ivoirienne qui protège les délinquants mineurs.

Wassimagnon, Abidjan 


Source : Koaci