Home Politique Côte d’Ivoire: Les échauffourées entre douaniers et policiers ne sont pas liées...

Côte d’Ivoire: Les échauffourées entre douaniers et policiers ne sont pas liées à un mouvement de grève selon l’Administration douanière qui rassure l’opinion

225
SHARE

Vue de l'échauffourée (ph) 

© koaci.com – Mardi 28 Février 2017 –L’administration des Douanes a fait un démenti ce mardi après-midi suite à l’incident survenu la veille entre certains de ses agents et des éléments de la police nationale.

Dans une déclaration de mise au point en notre possession, l’administration douanière précise que «les échauffourées entre les deux corps ne sont pas consécutives à un mouvement de grève déclenché par les agents des Douanes, mouvement de grève que la Police aurait pour mission de canaliser.»


«Le lundi 27 février 2017 aux environs de 09 heures 30 minutes, des échauffourées entre des éléments de la Police Nationale et des agents des Douanes ont entrainé une obstruction de la voie publique bloquant ainsi l’accès des services de la Direction Générale des Douanes sis au Plateau, Place de la République. Cet incident est dû au fait que, des éléments de la Police Nationale ont autorisé l’enlèvement d’un véhicule administratif de la Douane, stationné en face de la Direction Générale des Douanes, par la société dénommée SOAD, » explique-t-on dans cette mise au point.

L’administration douanière estime que « l’information de mouvement de grève est totalement fausse et relève de la désinformation. »

Elle soutient par ailleurs qu’aussitôt informés de l’incident, les différents responsables des deux Administrations se sont rencontrés au cours d’une réunion tenue le même jour qui a permis de libérer la voie aux environs de 11 heures 30 minutes.

La Direction Générale des Douanes rassure l’opinion nationale et internationale qu’aucun mouvement de grève n’est observé dans ses services et informe que les mouvements observés procèdent d’un malencontreux incident qui a été vite circonscrit grâce à la prompte réaction des plus hautes autorités des Douanes et de la Police Nationale.

L’Administration des Douanes exprime enfin à l’ensemble des usagers et des populations ses plus profonds regrets pour tous les désagréments qu’ils ont pu subir et les assure que toutes les dispositions ont été prises pour un accès libre et sécurisé à tous ses services.

Wassimagnon, Abidjan 



Source : Koaci

Koaci