Home Politique Cri de cœur du Mouvement d’Actions Citoyennes pour la Réconciliation (MACRECOS-CI) aux...

Cri de cœur du Mouvement d’Actions Citoyennes pour la Réconciliation (MACRECOS-CI) aux héritiers d’Houphouët Boigny

25
SHARE

Avant de lancer le cri de cœur du MACRECOS-CI, je voudrais juste rappeler à la très jeune génération, que l’indépendance politique de la Côte d’Ivoire a été proclamée, le 07 Août 1960 par Son Excellence, Félix HOUPHOUËT BOIGNY, premier Président de la République de Côte d’Ivoire.
Le Président HOUPHOUET BOIGNY avait une vision très claire de sa mission, à la tête de notre pays. Deux (02) problématiques, en termes de défis à relever parmi les nombreux chantiers qui se présentaient à lui. Ce sont : 1ère problématique : Comment bâtir la nation ?
2ème problématique : Comment construire l’unité nationale, dans un pays de soixante un (61) ethnies, avec un très fort taux d’analphabètes?
Alors même que, la Constitution de la première République prévoyait dans ses dispositions, le multipartisme, qui a d’ailleurs existé avant l’indépendance, le Président Houphouët Boigny refusa de mettre en application cette disposition. Il opta pour le parti unique : le PDCI-RDA.
Les citoyens Ivoiriens majeurs, de 1960 à 1990, étaient tous, des militants du PDCI-RDA. A cette époque, le paiement de la carte de militant du PDCI-RDA, était prélevé à la source, pour tous les fonctionnaires de l’Etat ainsi que les travailleurs du secteur privé. Les paysans quant à eux, payaient avec le fruit de leur travail de cultivateurs ou d’artisans. La carte du militant du PDCI-RDA, imposée à tous, était contrôlée et tenait même lieu, de pièces administratives, telle que la carte nationale d’identité, le jugement supplétif ou l’extrait de naissance.
Le MACRECOS-CI plaide donc pour la tenue effective de ce dialogue inclusif qu’il appelle : Assises Nationales autour du thème central : Sur le chemin de la Réconciliation et de la Reconstruction. A travers cette lettre ouverte, Le MACRECOS-CI sollicite le concours et l’appui des Héritiers du Président Félix Houphouët Boigny, auprès de leur frère, Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, obtenir sa caution morale, afin qu’à l’initiative de la société civile dans son ensemble, Le MACRECOS-CI, avec la participation de tous, organise ces assises nationales.
Le MACRECOS-CI qui fonde son espoir sur les héritiers du Président Félix Houphouët Boigny se tient à la disposition de tous pour exposer le contenu du projet de la tenue des assises nationales, dont les conclusions traceront une véritable feuille de route pour la réconciliation nationale et la reconstruction de notre pays. Puisse Dieu, en cette période de carême Musulman, temps de pénitence et de piété pour nos frères de la communauté Musulmane, et du temps de la Pentecôte pour les Chrétiens, qui ont reçu au moins un des sept (07) dons de l’Esprit Saint à savoir : Esprit de Sagesse, de l’Intelligence, du Conseil, de la Force, de la Science, de la Piété et de la Crainte, nous guider à écrire ensemble de nouvelles pages de notre histoire.

Abidjan le 14 Juin 2017
ARRA Datté Mathieu
Président du Macrecosci

Source : abidjan.net