Home Politique Côte-d’Ivoire: Toujours à la recherche de la réconciliation et de la paix,...

Côte-d’Ivoire: Toujours à la recherche de la réconciliation et de la paix, Méambly rencontre Hambak

159

Le président du groupe parlementaire Agir pour le peuple, Méambly Tié Evariste Edouard, par ailleurs président de la région du Guemon (Duékoué-Bangolo-Kouibly-Facobly) a été reçu en audience, jeudi 20 juin 2018, par le ministre d’Etat, ministre de la défense, Monsieur Hamed Bakayoko à son cabinet au Plateau.

A cette occasion, le président Méambly était en compagnie de deux des députés de son groupe parlementaire à savoir les honorables Alain Ekissi et Charles Miezan Abadi respectivement Secrétaire général et chargé du social dudit groupe.

Cette rencontre, qui a duré une heure et demi d’horloge, fut l’occasion pour le président Méambly d’évoquer de nombreux points d’actualités avec son hôte. Aussi bien au niveau de la politique en Côte d’Ivoire, qu’au niveau du développement de la région du Guemon.

Au compte des activités du groupe parlementaire, le président Méambly a exposé la vision de son groupe parlementaire avant de remettre un rapport de 200 pages au ministre d’Etat, ministre de la défense. Il lui a également remis les deux propositions de loi à l’initiative de « Agir pour le peuple » en l’occurrence la proposition de loi portant amnistie et celle portant indemnisation des victimes des crises socio politiques et des violations des droits fondamentaux, dans leur version révisée qui ont été déposées le 16 mai 2018 à l’Assemblée nationale ; leurs premières versions ayant été déposées respectivement les 30 juin 2017 et 15 septembre 2017 et remises au Conseil constitutionnel par le président de l’Assemblée nationale pour avis.

Le président Méambly confiera à son hôte que la particularité de la proposition de loi d’amnistie de son groupe parlementaire réside dans le fait que c’est bien la première fois dans l’histoire de notre pays depuis son accession à l’indépendance en 1960 et donc de l’Assemblée nationale que des députés font une telle proposition ; les précédentes lois d’amnistie ont toujours été le fait de l’exécutif. Etant les représentants du peuple cette loi émane logiquement du peuple.

Quant à leur proposition de loi d’indemnisation des victimes des crises socio- politiques et des violations des droits fondamentaux, elle vise uniquement à donner un caractère plus légal et plus réglementaire à l’indemnisation.

Pour le président Méambly, il est impérieux que toutes les personnalités les plus influentes de notre pays puissent détenir ces deux propositions de loi complémentaires pour se les approprier afin d’entériner à travers celles-ci, la réconciliation et la paix véritables en Côte d’Ivoire.

Pour le volet développement, le président de la région du Guemon a sollicité le parrainage du ministre d’Etat Hamed Bakayoko pour l’inauguration, la mise en service et le déploiement de policiers et de gendarmes ainsi que la mise à disposition d’équipements (véhicules de type 4×4, motos et matériels de Bureau pour les infrastructures sécuritaires dans la Région du Guemon).

En effet, à ce jour, le Conseil régional du Guemon a fait construire six (06) Infrastructures sécuritaires d’une valeur unitaire de 80 millions F Cfa sur l’ensemble du territoire régional. Ce sont, pour l’heure, quatre (04) d’entre elles qui sont livrées, soit un montant de 320 millions de F Cfa investis dans trois (03) commissariats achevés à Duekoué (le 2ème du genre), à Bangolo et à Facobly qui sont les tous premiers de leur histoire, ainsi qu’une Brigade de gendarmerie dans la Sous-préfecture de Zou située dans le département de Bangolo.

Rappelons qu’en 2014 à Duékoué, Monsieur le ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, alors en charge du ministère de l’Intérieur et de la sécurité, avait en personne effectué les poses des premières pierres des infrastructures mentionnés plus haut, avec en plus celles du Centre de secours d’urgence (Csu) et l’Orphelinat. C’est pourquoi connaissant son sens élevé de la chose sécuritaire, le président Méambly a souhaité son parrainage pour leur mise en service.

Par ailleurs, le député de Facobly a porté à la connaissance de Monsieur le ministre d’Etat que pour la mise en service de ces différentes infrastructures sécuritaires, il a également sollicité par courrier en date du 16 mai 2018, les généraux Nicolas Kouakou et Youssouf Kouyaté, respectivement Commandant supérieur de la gendarmerie nationale et Directeur général de la Police nationale. Le président Méambly a également tenu à présenter son bilan des cinq (05) années passées à la tête de la région du Guemon à celui qui fut au début de son mandat son ministre de tutelle. C’est donc un total de 7,2 millions F Cfa de projets réalisés dans toute la région du Guemon, alors que le budget alloué initialement était de 3,5 milliards de F Cfa. Ainsi ce sont en gros 1.7 milliards de F Cfa investis à Duékoué ; 1,8 milliards à Bangolo ; 1,7 milliards à Kouibly et 1,7 milliards à Facobly.

Prenant la parole à son tour, le ministre d’Etat, ministre de la défense a tout d’abord fait remarquer à ses visiteurs sa grande joie de les recevoir et tout particulièrement à son jeune frère le président Méambly, avec lequel il partage des souvenirs de leur école primaire à Adjamé habitat extension (1974-1981) où ils ont obtenu leur certificat d’études primaires. Il s’est également dit satisfait de la qualité des échanges qu’ils ont eus et surtout du travail abattu par le président Méambly avant de leur confier avoir pris bonne note de tout ce qu’ils se sont dit.
Les députés du groupe parlementaire Agir pour le peuple ont donc pris congés du ministre d’Etat, ministre de la défense après avoir convenu ensemble d’une prochaine rencontre sous peu.

Communication de Méambly

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook