Home Politique Côte d’Ivoire: Tiken Jah aux critiques de militants RDR, «Je ne suis...

Côte d’Ivoire: Tiken Jah aux critiques de militants RDR, «Je ne suis pas RDR, s’il fait des choses que les ivoiriens n’apprécient, je vais dire pian»

480

Tiken Jah

– Lundi 19 mars 2018 – Les attaques par canaux de communication interposés entre la star de reggae ivoirien, Tiken Jah Fakoly et les cadres du Rassemblement Des Républicains (RDR) parti au pouvoir continue.

Après sa sortie médiatique dans le courant de la semaine dernière dans laquelle il s’était vertement opposé à un troisième mandat du président Alassane Ouattara pour les élections présidentielles de 2020, et jugé « inutile » les élections sénatoriales du 24 mars prochain, Tiken Jah a rebondi dans une sortie vidéo à la réponse du député commune RDR de Bouaké, Charles Gnahoré lui demandant d’être « plus courageux » en « prenant sa carte de militant d’un parti politique d’opposition » et d’investir en Côte d’Ivoire » plutôt qu’au Mali.

« On dit les gens du RDR ne sont pas contents parce que j’ai fait une déclaration dans laquelle je m’exprime. Mais moi j’ai toujours parlé dans ce pays. Quand je vois les attaques des gens du RDR mais j’ai l’impression que eux ils pensaient que je suis RDR.

A l’époque j’ai chanté et vous vous êtes retrouvés dans mes chansons parce que votre mentor était victime d’injustice… il fallait qu’on se batte pour qu’il y ait égalité. Il fallait qu’on se batte contre cette injustice. Effectivement, je fais partie de ceux qui se sont battus. Si je suis ici au Mali aujourd’hui, c’est à cause de ce combat là.

Aujourd’hui, justice a été faite, votre mentor est devenu candidat. Et il a même été élu ; il est devenu Président de la République. A partir du moment où il est Président de la République, il est le Président de tous les ivoiriens. Et il doit s’occuper de tous les ivoiriens. Donc s’il y a des problèmes, il faut en parler », a-t-il réagi, avant de préciser à ces derniers qu’il n’est pas RDR et de réaffirmer sa détermination à jouer son rôle de critique.

« Moi je vous ai dit que je suis militant ? Vous avez vu ma carte du RDR? Vous m’avez déjà vu à un meeting du RDR? Tous les artistes qui viennent aux meetings du RDR, vous m’avez déjà vu dedans; ce n’est pas qu’on ne me demande pas; on me propose des millions mais je dis non ; moi c’est la Côte d’Ivoire (…) celui qui vient après OUATTARA, s’il fait des choses que les ivoiriens n’apprécient pas que j’entends ou que je vois, je vais dire pian ; c’est le rôle du reggae.

Ceux qui ne veulent pas accepter les critiques alors qu’ils restent à la maison, qu’ils ne deviennent pas Présidents ou ministres », a-t-il encore déclaré.

Notons en substance qu’à travers cet élément vidéo, Tiken Jah a également tiré à boulet rouge sur le PDCI-RDA.

« Le PDCI veut donner tous les bilans négatifs au RDR et puis, ils vont dire nous on veut gouverner. D’ailleurs, les gens du PDCI, arrêtez hein. Vous pensez que le pays là c’est pour Houphouët BOIGNY… Pendant 7 ans, vous étiez au gouvernement donc le bilan négatif là, vous devez le partager.

Vous allez venir montrer quoi, démonter quoi alors que vous étiez au gouvernement. Votre mentor là, je parle du PDCI, quand il était au pouvoir, il a fait quoi ? Bédia, c’est le Président le plus vaurien de l’Afrique, que l’Afrique n’a jamais connu ; il n’a jamais souffert donc il ne peut pas se rendre compte de la souffrance des ivoiriens », a-t-il indiqué.

Casimir Boh, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d’Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.