Home Politique Côte d’Ivoire : Régionales 2018 dans le Gbêkê, devant un candidat non...

Côte d’Ivoire : Régionales 2018 dans le Gbêkê, devant un candidat non retenu par le PDCI un chef de village interpelle Bedié

182

Mercredi à Mamini (ph KOACI)
– Jeudi 20 septembre 2018 – La délégation du président du conseil régional du Gbêkê,Jean Kouassi Abonouan,a, pendant une cérémonie de remise d’ouvrages à la population du village de Mamini,situé à une dizaine de kilomètres de Brobo dans le département de Bouaké, eu des soutiens de taille pour les différentes actions de développement effectuées dans le village et les tribus voisines.

Ce Mercredi 19 Septembre, était vraisemblablement attendu par le chef de la tribu Droh, Nanan N’Guessan Konan Bernard, chef du village de Ahounzankro pour étaler au grand public,son mécontentement à l’endroit du président Henri Konan Bédié, président du PDCI RDA.
Au cours des allocutions,avant la mise sous tension de façon symbolique de l’électricité à Mamini,le chef de tribu Droh, nanan N’Guessan Konan Bernard, a profité de l’aubaine pour dire certaines vérités,selon lui,au président Bédié.

<< Notre village a été désenclavé,des infrastructures ont été réalisées et toutes les actions de développement effectuées par notre hôte,ont été reconnues par le président Bédié lui-même.De ce fait,le président Bédié l'a félicité et l'a,par la suite choisi comme celui qui sera le candidat du PDCI pour les régionales dans notre région le Gbêkê.Je m’étonne qu’au lendemain de son choix,étant donné qu’il a été même appelé par Guikahué pour lui dire la bonne nouvelle et en plus,l’information était bien visible dans le journal du parti,on nous faire savoir que des troubles ont éclaté dans le Gbêkê,parceque Jean Kouassi Abonouan a été choisi comme le candidat du PDCI pour les régionales dans le Gbêkê.Je dis non, et là, je ne suis pas d’accord.Le président Bédié est notre fétiche ici,mais je lui demande pardon car son second choix n’est pas le nôtre.Nous sommes PDCI,nous voulons le développement,c’est la raison pour laquelle nous suivrons Jean Kouassi Abonouan.Je suis désolé si ça ne plaît pas au président Bédié,mais ça là,nous la tribu Droh,nous ne faisons pas marche arrière.Nous allons cette fois-ci, désobéir au président Bédié,et suivre le bon choix qui n’est que Jean Kouassi Abonouan.>> martèle N’Guessan Konan Bernard,chef de la tribu Droh,dès l’entame des discours.

Côte d'Ivoire : Régionales 2018 dans le Gbêkê, devant un candidat non retenu par le PDCI un chef de village interpelle Bedié

Pour Jean Kouassi Abonouan,sa venue ce jour dans le village de Mamini, vise à la mise en marche et à l’inauguration des ouvrages effectués par sa structure depuis un certain moment.

<< Mamini a regroupé plusieurs villages du canton Ahaly ou nous avons pu faire beaucoup d'investissement et de réalisation d'infrastructure.Nous sommes ici pour faire une restitution groupée des ouvrages.Le canton Ahaly a cinq tribus et dans chacune des tribus,on a fait soit de l'électrification villageoise comme à Mamini qu'on vient de mettre sous tension,soit des écoles,des centres de santé,des pompes à motricité humaine pour les populations (...) On a décidé de faire le tour des réalisations pour remettre aux populations ce qu'on a fait.Pour cela,Mamini est le premier point (...) On travaillait mais on ne venait pas restituer... Là,les populations sont heureuses...>> explique le président du conseil régional de Gbêkê.

Il a, par la suite, fait le diagnostic de son mandat et se dit être toujours fidèle à son parti,le PDCI RDA.

Dans la soirée, le candidat indépendant aux régionales qui se tiendront le 13 octobre prochain, a assisté comme parrain,à un tournoi de football dans un village situé dans la localité de Béoumi.

 
 

T.K.Emile pour

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook