Home Politique Côte d’Ivoire : Réforme de la CEI, 24 partis d’opposition proposent que...

Côte d’Ivoire : Réforme de la CEI, 24 partis d’opposition proposent que la présidence soit confiée à un membre de la Société civile

Vue de la conférence de presse lundi à Abidjan (ph )
– Lundi 11 Mars 2019 – Les représentants de 24 partis de l’opposition réunis ce jour au siège du PDCI, ont fait des propositions pour une Commission électorale indépendante ( CEI ) indépendante consensuelle.

Ils proposent le changement de la dénomination de la Commission centrale car son histoire véhicule des passés douloureux .

« Chaque fois qu’il y a des élections, il y a mort d’hommes, »a insisté le Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Maurice Kacou Guikahué.

L’opposition ivoirienne souhaite que les postes de Président et de vice-présidents de la CEI soient soumis à appel à candidatures.

De préférence, elle propose que la Présidence revienne à un membre de la Société civile et les partis politiques soient des observateurs.

«Un représentant d’un parti politique ne doit diriger la CEI, on ne veut plus de représentants du Président de la République, du Président de l’Assemblée nationale, » a martelé, le Secrétaire exécutif du PDCI-RDA.

Les partis politiques de l’opposition disent que leurs propositions reposent sur l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

Ils proposent également la participation de représentants d’avocats et de magistrats dans la Commission électorale indépendante.

Les 24 partis de l’opposition veulent que la nouvelle CEI jouie d’une autonomie financière et administrative et doit être capable d’indépendance.

La coalition de ces partis de l’opposition informe l’opinion nationale et internationale qu’elle est prête à entamer les discussions avec le pouvoir.

Au nom des 24, Maurice Kakou Guikahué a déploré par ailleurs que depuis le 31 janvier dernier, une correspondance a été adressée au Gouvernement qui est restée sans suite jusqu’à ce jour.

Il a annoncé également que la coalition vient d’adresser à nouveau un courrier de rappel au Gouvernement et espère une rencontre.

Wassimagnon

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook