Home Politique Côte d’Ivoire : Pour le Raci de Soro «le parti unifié est...

Côte d’Ivoire : Pour le Raci de Soro «le parti unifié est une incongruité politique»

Kanigui et ses camarades mardi à Abidjan (ph KOACI)
– Mardi 18 Décembre 2018 –  Le rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Raci) devant la presse ce mardi 18 décembre 2018 à la patinoire de l’hôtel Sofitel ivoire a analysé la situation sociopolitique du pays, comme constaté sur place par .

Plusieurs députés réunis autours du premier responsable Kanigui Soro et ses amis ont tenu à marquer leur engagement à œuvrer pour mettre en place un groupe parlementaire en marge de celui du RHDP parti unifié annoncé pour l’après 26 janvier date du congrès du parti unifié.

Côte d'Ivoire : Pour le Raci de Soro «le parti unifié est une incongruité politique»

Kanigui Soro et ses amis ont aussi promis transformer leur mouvement en parti politique en avril prochain date de leur congrès et à former un groupe parlementaire pour s’inscrire dans une logique d’alternance en 2020.

Si les 12 députés membres du Raci sont déjà d’accord pour ne pas faire parti du Rhdp parti unifié, Kanigui Soro annonce d’autres pourparlers avec des députés qui ont promis rejoindre leur cause.

Pour Kanigui Soro, le Rhdp, parti unifié est une incongruité politique, c’est la raison pour laquelle lui et ses amis ont pris leurs distances face aux agissements du Rhdp. Le premier responsable du Raci a appelé le peuple ivoirien à prendre ses responsabilités face à cette incongruité de l’élite politique ivoirienne.

« On ne gagne rien dans notre pays de radicaliser les positions. Des gens qui sont dans l’exécutif qui font une confusion totale de la lecture politique. Ces personnes sont perturbées. L’élite politique n’arrive plus de par son comportement et ses agissements à rassurer le peuple. Moi même en tant que militant du RDR, le président Ouattara nous disait il y a quelques temps que jamais le parti n’allait disparaitre. Le 26 janvier on nous informe que le RDR va disparaitre, quelle incongruité politique? Nous au Raci on ne veut pas arriver ailleurs et nous ne voulons pas que le peuple soit ailleurs. J’invite tout le peuple ivoirien à prendre leurs responsabilités. Il est bon que le peuple de Côte d’Ivoire s’engage à construire la paix. Nous soutiendrons Guillaume Soro à la présidentielle de 2020 parce que c’est lui seul qui est capable de dire non quand il fait et oui quand il faut. Peuple de Côte d’Ivoire , prends ton destin en main », a-t-il déclaré.

Le premier responsable du Raci a profité de cette conférence pour répondre à ceux qui réclament la démission de Guillaume Soro de la tête du parlement ivoirien. Kanigui a aussi répondu à Charles Gnaoré

« Les députés du Raci ne sont pas les seuls à s’inquiéter de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire. Il y a le député de Kounahiri qui vient de nous rejoindre il y a quelque minutes. Nous avons grand espoir que le groupe parlementaire qui sera mis en place ne sera pas uniquement l’affaire du Raci. Le comité d’organisation du Rhdp parti unifié a demandé la démission du président de l’Assemblée nationale et celui qui a demandé cela est un député et nous estimons que c’est une erreur grossière. Moi j’ai connu Charles Gnaoré en tant que caméraman à Bouaké il était sur la télévision notre patrie. C’est sur mon balcon que nous avons créer son mouvement  »force 2015 » et c’est moi qui ai rédigé la première déclaration de son mouvement. Logiquement quand Charles Gnaoré parle, j’estime que c’est pas de moi il parle », a-t-il affirmé

À la suite de son premier responsable, le député Loukman, le Raci n’est pas loin de se transformer en parti politique

« Tous les députés qui n’ont pas souscrit au groupe parlementaire Rhdp unifié, sont membres du Raci. Nous allons créer notre propre groupe parlementaire. Si le Rhdp, parti unifié était concrétisé, nous en prendrons acte. Nous avons un congrès en avril prochain pour transformer notre mouvement en parti politique. Nous n’en sommes pas loin », a-t-il fait remarquer

 
 
Notons qu’à cette conférence était présents Issiaka Soumahoro, Fofana Issiaka, Konaté Zié, le rofesseur Koutou, Meité Zindou et Koné Thefour pour soutenir Soro Kanigui.
Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook