Home Politique Côte d’Ivoire: Municipales au Plateau, un plan pour couler Benjo lancé? Sa...

Côte d’Ivoire: Municipales au Plateau, un plan pour couler Benjo lancé? Sa Daf et un fournisseur déferrés à la MACA

Benjo
– Jeudi 12 Juillet 2018 – Décidément les enjeux de cette commune du Plateau donnent place à des rebondissements de tout genre.  Deux sources sécuritaires concordantes proche de la brigade de recherche de la gendarmerie nous informent qu’un plan pourrait avoir été mis en place pour barrer la route au candidat du PDCI pour les prochaines municipales dans la commune centrale d’Abidjan.
Coller une affaire judiciaire à Noël Akossi Benjo, numéro 3 du parti mais surtout parmi les frondeurs contre l’effectivité du parti unifié avant la présidentielle de 2020, serait ce que suspectent nos sources qui évoquent un possible plan concocté par ses adversaires, proches du pouvoir mais potentiellement à la peine pour remporter dans les urnes la bataille électorale de la commune des affaires de la capitale économique du pays.
Nous apprenons que ce plan suspecté pourrait avoir débuté avec l’arrestation du DAF (directeur administratif et financier) de la mairie du Plateau. Edwige Ngoran a été mise aux arrêts et déférée sous mandat de dépôt à la MACA mercredi après avoir été convoquée et entendue par les gendarmes de la brigade de recherche pour une affaire de détournement de fonds présumés.
Toujours selon nos informations, l’interrogatoire visait à faire la lumière sur le positionnement de 2 milliards de Fcfa découvert par les services de l’Etat sur le compte personnel « dormant » d’un fournisseur de l’Etat de Côte d’Ivoire, qui au delà de la mairie du Plateau, compte pour client un grand nombre d’institutions dont, entre autre, l’université d’Abobo Adjamé.
Madame Fatoumata Keita, dont il s’agit, qui fait également du commerce international de poisson, a elle aussi été, au même moment, convoquée, entendue, mise aux arrêts et déférée sous mandat de dépôt à la MACA.
Et ça ne s’arrête pas là, nous apprenons que le directeur de cabinet de Noël Akossi Benjo a lui aussi été convoqué ce matin par la brigade de recherche et tout indique, à l’heure de la mise de l’article (13HTU, ndlr), qu’il pourrait subir le même sort que les deux autres.
De ce fait et dans ce qui pourrait être une « suite logique », dans un contexte où, l’équipe de l’actuel maire du Plateau, candidat à sa réélection, a récemment dévoilé, documents à l’appui, une affaire de fraude électorale de grande ampleur (bureau de la CEI installés hors du Plateau pour recenser des électeurs d’autres communes au profit du Plateau comme rapporté le 25 juin voir article), pour laquelle la CEI a, en réponse, annoncé une enquête (voir article), nos sources craignent la possibilité d’une arrestation sous peu du Maire du Plateau.
Toujours selon nos informations, ce dernier et le fournisseur suspecté et déferré, ne se seraient jusqu’à présent, jamais rencontrés. Madame Fatoumata Keita, parmi les nombreux fournisseurs de la Marie du Plateau, jouit d’une relation professionnelle avec les collaborateurs dudit maire.
Reste désormais à savoir si cette affaire s’arrêtera là où ira jusqu’à l’arrestation de Noël Akossi Benjo que les sondages sur place donnent pour l’heure favori.

Mahoudi Inoncent

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook