Home Politique Côte d’Ivoire : Lutte contre la fraude, le ministre Moussa Sanogo annonce...

Côte d’Ivoire : Lutte contre la fraude, le ministre Moussa Sanogo annonce le déroulement d’un programme par les douanes pour mettre fin à ce phénomène

30

Sanogo vendredi à Gesco (ph KOACI)
koaci.com – Samedi 22 Septembre 2018 –  Depuis le 10 septembre dernier, les services des douanes ont saisi 170 tonnes de sucre déclarées en transit pour le Mali qui étaient sur le point d’être déversées sur le marché ivoirien.

Cette importante quantité de sucre a été conduite à la base de l’Unité Mobile d’Intervention Rapide (UMIR) des douanes à Yopougon Gesco, pour les formalités d’usage comme constaté sur place par .

Côte d'Ivoire : Lutte contre la fraude, le ministre Moussa Sanogo annonce le déroulement d'un programme par les douanes pour mettre fin à ce phénomène

Hier le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo s’est rendu sur les lieux pour saluer, encourager et féliciter ses hommes.

Il a à l’occasion annoncé que les douanes ivoiriennes ont un programme assez important de lutte contre la fraude.

Selon lui, la mise en œuvre de ce programme donne déjà des résultats avec la saisie des quatre camions (trois malien, un ivoirien) dans lesquels étaient transportés le sucre.

Il a reconnu que la Côte d’Ivoire a des préoccupations assez importantes concernant le transit routier inter Etat.

Selon Moussa Sanogo, des marchandises qui sont sensées aller dans les pays voisins en définitif, se trouvent déversées sur le territoire national créant de la concurrence déloyale, créant des difficultés au niveau de l’emploi et constituant un manque à gagner pour l’Etat.

Comme les éléments des douanes ont réussi à mettre un terme à ces opérations délictueuses, le Secrétaire d’État est venu les encourager à aller plus loin dans la lutte contre ce type de phénomène.

Il prévient les fraudeurs que les douaniers sont présents et ils ne vont pas s’arrêter.

«Nous les invitons d’être conforme aux dispositions légales et réglementaires. Je crois que c’est la meilleure chose de pouvoir engranger des ressources de façon honnête, légale et correcte. Je penses qu’ils doivent songer à cela, » a ajouté M. Sanogo.

Le ministre n’exclut pas l’intervention de la justice dans la suite de cette affaire puisque trois chauffeurs des véhicules qui transportaient la marchandises ont été arrêtés.

Wassimagnon, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook