Home Politique Côte d’Ivoire: Lida à Blé Goudé, «Si je n’étais pas FPI, j’aurai...

Côte d’Ivoire: Lida à Blé Goudé, «Si je n’étais pas FPI, j’aurai pris une carte dans ton parti»

782

Lida et Hyacinthe Nogbou du Cojep

koaci.com – Lundi 20 Aout 2018 – Lida Kouassi Moïse est très actif depuis sa sortie de prison le mercredi 8 août dernier.

Il a reçu ce week-end la direction du parti fondé par Charles Blé Goudé, le Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (Cojep).

L’ancien ministre de la défense a fait un aveu devant ses hôtes que si, il n’était pas un militants du Front Populaire Ivoirien (FPI), il aurait pris une carte au Cojep.

« Je suis très content de recevoir le COJEP de Blé Goudé. Cela pour deux (02) raisons. La première est liée à ma relation particulière avec Charles Blé Goudé depuis ses débuts dans l’arène politique. La deuxième raison est que j’ai mes filles et mes fils qui sont dans ce parti. Par conséquent, le COJEP est presque mon parti. Si je n’étais pas au FPI, j’aurai pris une carte de membre du COJEP », a-t-il indiqué.

Poursuivant le cadre de Lakota et évoquant la situation du président du Cojep détenu à la Cour Pénale internationale (CPI), il a souligné que ce dernier assume si dignement son destin à La Haye.

« Malgré ses souffrances, il envoie des dons et des missions aux autres prisonniers. Aujourd’hui, il prend la peine bien qu’étant là-bas de vous envoyer me rendre visite ainsi qu’aux autres prisonniers libérés. J’ai eu mal de savoir que Blé Goudé a été envoyé à La Haye », a fait observer l’ancien député, avant d’ajouter. « Je souhaite du courage à Charles Blé Goudé car sur les 450m à parcourir il en a fait déjà 400, il ne reste plus que 50m. Nous savons que c’est la main de Dieu. Il faut que nous apprêtions la piste d’atterrissage de l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan avant la fin d’année 2018 car je suis persuadé que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé suivront le chemin de la liberté de Jean-Pierre Bemba. Je fléchis les genoux pour qu’ils tiennent bon. »

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook