Home Politique Côte d’Ivoire: Le RACI appelle au rassemblement autour de la ligne politique...

Côte d’Ivoire: Le RACI appelle au rassemblement autour de la ligne politique de pardon, de paix et de réconciliation de Guillaume Soro

60

Soro Kanigui
– Samedi 18 août 2018 –  Des proches du président de l’assemblé Nationale se sont réunis le vendredi 17 août 2018 à Cocody, comme constaté par KOACI.

À cette rencontre, le président du Rassemblement pour la Côte-d’Ivoire (RACI) s’est prononcé sur la situation socio-politique de la Côte d’Ivoire. Le député Soro Kanigui s’est prononcé sur l’adresse du chef de l’état à la nation. Le proche de Soro Guillaume met en garde contre les rhétoriques guerrières qui risquent de réveiller ou d’entretenir les traumatismes déjà subis

« Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire met en garde contre ces rhétoriques guerrières qui risquent de réveiller ou d’entretenir les traumatismes subis par nos compatriotes en leur rappelant les mauvais souvenirs et surtout de remuer le couteau dans les plaies non encore cicatrisées des nombreuses victimes de tous bords. À peine les Ivoiriens ont-ils fini de manifester leur joie et de rêver à une nouvelle Côte d’Ivoire où les citoyens, dans leurs différences, vivront ensemble dans la tolérance et la paix, que quelques oiseaux de mauvais augure issus de toutes les chapelles politiques viennent troubler leur sommeil et leur quiétude par des discours et attitudes irresponsables. Quel que soient le camp et la stratégie, l’objectif reste le même : User de discours et de moyens machiavéliques comme bouée de sauvetage (quoique convaincu de leur nocivité et de leur dangerosité pour la cohésion nationale et la paix sociale) pour remobiliser les troupes », a-t-il dénoncé

Le premier responsable du RACI s’est voulu formel: « le RACI appelle à la raison tous ceux qui ont choisi la voie de la facilité en recourant aux discours et actes qui ont porté préjudice à notre pays. En tout état de cause, ces méthodes que les ivoiriens n’ont pas tolérées hier ne sauraient trouver aujourd’hui terreau fertile pour prospérer. Des ivoiriens, encore plus nombreux et plus déterminés aujourd’hui qu’hier, rejetteront avec fermeté cette stratégie nuisible aux principes de la démocratie, de l’état de droit et à la dignité humaine. Dans le second camp, on exploite cyniquement et malicieusement les peurs et les inquiétudes de certains ivoiriens suscitées par les discours évoqués plus haut », explique Soro Kanigui.

S’inspirant sur Soro Guillaume, son leader, Soro Kanigui avance :

« le RACI inspiré par la philosophie de son président d’honneur, Son excellence Guillaume Kigbafori SORO, Président de l’Assemblée nationale, croit et travaille à l’avènement d’un nouveau contrat social entre tous les Ivoiriens ayant pour idéals fondateurs : la citoyenneté, l’état de droit, la démocratie, la justice » a-t-il fait remarquer

Pour le premier responsable du RACI, des cybers-activistes ont été mis en mission pour remobiliser

« On a mis en mission des cybers-activistes afin de remobiliser en attisant les peurs et en suscitant chez les militants l’instinct de survie. Par des publications écrites ou audiovisuelles sur les réseaux sociaux, on exploite à cette fin les discours de certains hommes politiques qui tentent de faire croire aux populations du nord qu’elles seraient des potentielles cibles de vengeance et de représailles d’autres ivoiriens. Ne leur laissant d’autres choix que le repli identitaire pour faire face aux autres. Cette stratégie abjecte et dangereuse n’a d’autre but que de remobiliser le gros des militants dont on a perdu l’estime en raison d’une part, d’une gestion autocratique, opaque, clanique et archaïque du parti et d’autre part d’une attitude ingrate, méprisante et arrogante envers ceux qui les ont votés.

Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire s’insurge contre cette attitude et condamne ces manipulations à des fins égoïstes et électoralistes porteuses de germe de division, de haine et de conflits pour notre pays.

L’État de droit que le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire appelle de tous ses vœux est la seule solution viable à toutes les dérives et le seul moyen de faire respecter tous les droits et libertés.

Les stratégies souterraines du second camp sont tout aussi machiavéliques, dangereuses et divisionnistes pour notre pays que celles du premier camp », a-t-il conclut.

Jean Chrésus pour

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook