Home Politique Côte-d’Ivoire: Le prêtre N’guessan Djadji reçoit son doctorat à l’Université catholique de...

Côte-d’Ivoire: Le prêtre N’guessan Djadji reçoit son doctorat à l’Université catholique de Louvain (Belgique)

113

Marius Hervé N’guessan Djadji, prêtre du diocèse de Yopougon ordonné en 2006, actuellement curé de paroisse en Belgique, a soutenu le mardi 27 mars sa thèse de doctorat en théologie, spécialité : théologie dogmatique. Dans une salle comble d’experts en théologie, d’étudiants et d’amis, le père Djadji a présenté sa dissertation doctorale sur le thème « Le dialogue théologique entre l’Église catholique romaine et l’Église copte orthodoxe, de 1973 à nos jours : analyse et réflexion critique ». Après avoir analysé les causes théologiques du conflit entre Rome et Alexandrie depuis l’an 451, le père Djadji a démontré que d’un point de vue christologique les deux Églises ont trouvé un consensus différencié dans leur dialogue entre 1973 et 1992. Cependant, au niveau de la pneumatologie, de l’ecclésiologie et de l’eschatologie, les deux Églises restent opposées. En conclusion, le père a invité à la reprise du dialogue entre ces deux pôles du christianisme.

Après délibération, le jury a proclamé le prêtre ivoirien « Docteur en théologie dogmatique avec autorisation de publier sa thèse » et a offert un voyage d’étude au père Djadji. La cérémonie s’est achevée par une réception joyeuse offerte par les amis belges, orientaux et africains du père Djadji. Il faut préciser que le père Djadji a remercié pendant la soutenance, ses parents, son évêque monseigneur Salomon de Yopougon, ses bienfaiteurs, amis et connaissances, sans oublier son village de Yaobou. Le père Djadji est spécialiste en christologie, pneumatologie, eschatologie et ecclésiologie. La communauté des étudiants ivoiriens et les prêtres de Côte d’Ivoire ont exprimé leur joie pour l’image de la Côte d’Ivoire et de l’Église catholique à travers le travail accompli par le père Djadji. Il faut préciser que notre docteur a invité tous les ivoiriens à la réconciliation et à vivre dans le pardon mutuel et dans la vérité.

Les théologiens africains de l’université catholique de Louvain la-Neuve (Belgique)

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook