Home Politique Côte d’Ivoire: Le PDCI dénonce “le braquage éhonté des résultats” de ses...

Côte d’Ivoire: Le PDCI dénonce “le braquage éhonté des résultats” de ses candidats dans des communes dont le Plateau

Edwige FIENDE

Le Parti démocratique en Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) a dénoncé dimanche le “braquage éhonté” des résultats de ses candidats aux élections locales dans des communes dont le Plateau (Centre des Affaires) où le candidat de la formation Jacques Ehouo revendique la victoire.

Le PDCI “déplore le braquage éhonté des résultats qui se profilent à l’horizon notamment” dans les communes abidjanaises du “Plateau, Koumassi, Port-Bouët, Cocody”, et dans les régions du “Gontougo (Nord Est), Indenié-Djuablin (Est) et Lôh-Djibouo (Cente-ouest)”, a fait savoir le secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué, face à la presse.

Le parti de l’ex-président Henri Konan Bédié qui évoque des “résultats encourageants (pour le PDCI) malgré les intimidations”, a appelé les Ivoiriens “à faire échec a ce déni de démocratie”.

Le PDCI “tient pour seul responsable la CEI (commission électorale indépendante) et le gouvernement de tout débordement qu’engendrait cette situation”, a affirmé Maurice Kacou Guikahué.

Candidat contre le patron du groupe de communication ivoirien Voodoo, Fabrice Sawegnon, l’un des communicants du chef de l’Etat Alassane Ouattara, Jacques Ehouo a appelé dimanche ses partisans “à prendre les rues” pour exiger les résultats qui figurent sur les procès-verbaux”.

Les procès-verbaux donnent une avance de “3.005 voix” à M.Ehouo, mais le recomptage affiche “2.000 voix de plus” à M.Sawegnon, a expliqué Me Claver N’dry, qui dénonce un “braquage”.

“Nous allons continuer de protester”, a dit Me N’Dri, jugeant cela “insupportable”.

“Nous resterons dans les rues du Plateau”, a lancé Jacques Ehouo, avant une marche en direction du Plateau, avec plus de 200 personnes après une manifestation au siège du PDCI, à Cocody, quartier chic à l’Est d’Abidjan.

La CEI a commencé dimanche la proclamation des résultats par les municipales mais ceux du Plateau n’avaient pas encore été annoncés dimanche à 21H00 (GMT et locale).

Un peu plus de six millions d’électeurs ivoiriens étaient appelés aux urnes samedi pour élire les 200 maires et 31 présidents de conseils régionaux.

La frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Abou Drahamane Sangaré, qui a boycotté ces élections, a évoqué un taux de participation qui “oscille autour de 10%”.

EFI

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook