Home Politique Côte d’Ivoire : le journaliste Guy-André Kieffer exécuté sur ordre de Simone...

Côte d’Ivoire : le journaliste Guy-André Kieffer exécuté sur ordre de Simone Gbagbo, affirme un témoin

139
SHARE

Le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, porté disparu en 2004 à Abidjan, a été exécuté, son corps incinéré sur ordre de l’ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo, a déclaré un ancien chef de milice mercredi 20 juillet devant la justice .

Moïse Metchro Harolde Metch, dit commandant Hôtel ou Colonel H, chef du Groupement des patriotes pour la paix (GPP), une des nombreuses milices qui sévissaient en Côte d’Ivoire sous l’ex-président Laurent Gbagbo de 2000 à 2011, s’exprimait ce mercredi à Abidjan lors du procès pour « crimes contre l’humanité » de Simone Gbagbo.

« Kieffer a été exécuté par le commandant Anselme Séka Yapo, dit Séka Séka, sous les ordres de Simone Gbagbo, dont il était le chef de la sécurité rapprochée », a affirmé à la barre l’ex-chef de milice. « Son corps a été incinéré pour ne pas laisser de traces », a-t-il poursuivi, soulignant qu’il rapportait une conversation d’un de ses chefs. « Vous avez rapporté des faits qu’aurait déclaré quelqu’un d’autre, est-cela ? », lui a alors demandé un des avocats de Mme Gbagbo, Me Ange Rodrigue Dadje. « Oui », a répondu le témoin, précisant toutefois n’avoir pas eu la confirmation de la participation directe de son informateur à l’opération.

« Je ne connaissais pas Kieffer »

Le journaliste indépendant Guy-André Kieffer a disparu le 16 avril 2004 sur un parking de la capitale économique ivoirienne alors qu’il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo. Guy-André Kieffer enquêtait sur des malversations financières, notamment dans la filière cacao, dont le pays est le premier producteur mondial.

abidjan.net