Home Politique Côte d’Ivoire: La jeunesse du PDCI demande aux ministres de leur formation...

Côte d’Ivoire: La jeunesse du PDCI demande aux ministres de leur formation politique de démissionner s’ils respectent Bédié

374

– Samedi 21 Juillet 2018 -La jeunesse du PDCI-RDA demande aux ministres de son parti dans le gouvernement de Gon Coulibaly, malgré la création du parti unifié RHDP de rendre leur démission si vraiment, ils respectent le Président Bédié.

Le président de la JPDCI urbaine, Valentin Kouassi a interpellé ce jour, les cadres de sa formation politique au cours d’un meeting de soutien à Henri Konan qui s’est tenu à la maison du parti à Cocody.

Côte d'Ivoire: La jeunesse du PDCI demande aux ministres de leur formation politique de démissionner s'ils respectent Bédié

«Nous disons au Président du PDCI que nous le soutenons, mais aussi nous disons à nos cadres qui ont été choisis dans ce gouvernement, s’ils ont un petit respect pour le Président Bédié qu’ils démissionnent, » a déclaré, le Président JPDCI urbaine.

Valentin Kouassi, alias « Tourbillon » a révélé en présence des nombreux jeunes qui ont effectué le déplacement de la maison du parti qu’il a attiré à maintes reprises l’attention de ces cadres du PDCI afin qu’ils démissionnent du gouvernement.

«Nous leur avons dit que, s’ils démissionnent, le Président Alassane Ouattara sera obligé de négocier avec le Président Bédié et ils seront rétablis dans leurs droits, » a-t-il ajouté.

Obligé de trahir le secret, le Tourbillon a déploré l’attitude des ministres, alors qu’ils passent tout le temps chez Bédié.

«Aujourd’hui certaines personnes passent partout pour dire que c’est le président Bédié qui a parlé de parti unifié. Mais diantre, si c’est lui qui a parlé de parti unifié, et pourquoi voulez vous aller plus vite que lui, le concepteur. C’est inadmissible,» a soutenu le Président de la JPDCI urbaine.

Selon lui, certaines personnes font croire que s’il n’y pas de parti unifié, il y aura la guerre dans le pays.

Tourbillon soutient que le parti unifié n’est pas gage de stabilité en Côte d’Ivoire.

«Au lieu du parti unifié, créons un parti unique en Côte d’Ivoire alors. Ce n’est pas en réunissant trois partis politiques et en laissant les autres on aura la paix, » s’est-il justifié.

Convaincu que les raisons de la mise sur pied du parti unifié maintenant, se retrouvent ailleurs, il estime que ceux qui s’excitent ont du faire des détournements et veulent cacher, en conservant le pouvoir.

«Nous n’allons pas nous inscrire dans cette logique. C’est pourquoi nous saluons le président Bédié qui a dit non au parti unifié, » a-t-il insisté.

Valentin Kouassi demande enfin à son mentor, le Président Bédié de dormir tranquille, car les jeunes et les présidents d’Agora et parlements sont mobilisés pour faire en sorte qu’en 2020, le PDCI revienne au pouvoir.

Au nom du Secrétaire exécutif en chef, le Secrétaire exécutif chargé de la jeunesse, Ibrahima Kamagaté a salué la fidélité et la loyauté de la jeunesse au Président Bédié.

«Le Président compte sur vous qui n’avez pas de calculatrice en main. Allons y au combat avec Henri Konan Bédié. Tous ceux qui sont dans le combat contre lui, Houphouët viendra les chercher, »a-t-il déclaré.

Le SE chargé de la jeunesse du PDCI a donné l’autorisation aux présidents des jeunes de limoger tous leurs camarades qui ont changé de camp.

Il a enfin invite ses jeunes frères à tendre la main à leurs camarades des autres partis politiques et a rappelé aux partisans du parti unifié RHDP que l’héritier d’Houphouët Boigny est Henri Konan et il n’est pas ailleurs.

Il faut noter que les présidents de certaines formations politiques, telles que le MFA, l’UPCI ainsi que le Président des Agora et parlements étaient les invités du Président Valentin Kouassi à ce meeting de soutien.

Wassimagnon, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook