Home Politique Cote d’Ivoire: KKB à propos de Blé Goudé et Laurent Gbagbo: «On...

Cote d’Ivoire: KKB à propos de Blé Goudé et Laurent Gbagbo: «On peut être des adversaires politiques et être des frères»

682
SHARE

Kouadio Konan Bertin,  Nogbou Hyacinthe, et les membres du bureau du COJEP (ph )

– Vendredi 11 Août  2017 –Rentrée d’une tournée hollandaise où il a pu rendre visite à l’ex-Président ivoirien, Laurent Gbagbo et à son ministre Charles Blé Goudé, Kouadio Konan Bertin dit KKB a reçu dans la soirée d’hier à son QG de Port-Bouët, les membres du bureau du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) venus lui traduire leurs remerciements pour cette marque d’attention manifestée à l’endroit de leur leader Charles Blé Goudé.


Avec à leur tête le premier Secrétaire Général Nogbou Hyacinthe, les membres du bureau du COJEP ont profité de l’occasion pour adresser officiellement à leur hôte du jour, une invitation pour la cérémonie qu’organise, le comité de pilotage de la mouvance ‘’CPI ça suffit », les 25 et 26 août prochain.

Justifiant à son tour son voyage sur la Haye, Kouadio Konan Bertin a rassuré le bureau que « la visite qu’il a effectuée à la Haye, c’est de la fraternité vraie à l’ivoirienne ».

Comme à son habitude, l’Honorable n’a pas manqué de dire ses vérités à toute la classe politique qui crée des dissensions de tous ordres pour des divergences de point de vue.
«La politique ne devrait pas être un lieu où l’on vient se faire des ennemis mais mieux pour fraterniser,» a déclaré KKB.

Selon lui, les divergences aussi bien de point de vue que politique ne devraient en aucun cas déteindre sur les relations entre ivoiriens.

«On peut être des adversaires politiques et être des frères, » a-t-il martelé.

Il a rappelé à ceux qui ne le savent pas encore qu’il est attaché à Charles Blé Goudé, parce qu’il est comme un frère.

KKB a lancé un appel fort à tous les acteurs politiques à faire de la réconciliation vraie leur cheval de bataille, car la Côte d’Ivoire a soif de réconciliation et de paix.

Kouadio Konan Bertin a enfin indiqué à ses hôtes qu’un peuple ne se bat pas sur tout, mais doit plutôt penser à s’unir davantage, car rien ne peut résister devant un peuple uni.


Wassimagnon, Abidjan



Source : Koaci