Home Politique Côte-d’Ivoire: Hermann Aboa met en garde les pro-Gbagbo adeptes de “l’idéologie identitaire”...

Côte-d’Ivoire: Hermann Aboa met en garde les pro-Gbagbo adeptes de “l’idéologie identitaire” prônée par Lida Kouassi

886

Chers amis, faisons attention !!!

Encore une fois, je ne dis pas que les faits que décrit le premier responsable de la défense du régime Gbagbo ne sont pas réels. Et je le répète ici : le rdr est un parti tribal, qui joue même sur le communautarisme et le religieux pour se faire une assise. La politique de rattrapage ethnique initiée et assumée par le régime Ouattara est un exemple parmi tant d’autres. Et le fait de présenter à des postes électifs des candidats essentiellement du Nord est un choix même maladroit de ce parti sectaire. ‘

Mais lorsqu’une ponte du régime Gbagbo, lieutenant idéologique donc de l’homme, tient de tels propos, sur la base de faits même réels, il y a de quoi à s’inquiéter de la “nouvelle” ligne idéologique. Et quand on observe beaucoup de militants ou sympathisants de ce parti essentiel trouver ce discours du ministre Lida salutaire, on est en droit de se demander si le choix idéologique d’une déclinaison nationaliste n’a-t-il pas été déjà fait.

Si les Français avaient tous épousé les idées fondées sur des faits bien réels du Front National, la France serait méconnaissable aujourd’hui. C’est justement ces genres de pratiques qu’il faille continuer de dénoncer au rdr. Et légiférer de façon intelligente sur la représentation dans l’hémicycle en l’habillant par un discours rassembleur.

Et je le répète, Laurent Gbagbo n’aurait jamais abordé cette situation ainsi. Dire aujourd’hui qu’un discours de Laurent Gbagbo est vieux vu le contexte et les données du moment parce que cela ne nous arrange pas est maladroit et dénote d’une certaine inconstance idéologique.

Une idéologie est un ensemble de convictions qui solidairement se ressemblent. On ne juxtapose pas une idéologie aux vents du moment. Pour dire simple, une idéologie n’est pas à géométrie variable encore moins temporelle. Quand on ne sent plus l’idéologie de départ, on fait sa mue pour en épouser une autre. Laurent Gbagbo qu’on connait n’aurait jamais présenté la situation comme l’a fait le Ministre Lida (bis repetita).

À ceux qui voient là un acharnement contre l’aîné pendant que le rdr est chantre du repli tribal et religieux, laissez-moi répondre que je ne suis pas rdr et je ne partage pas leurs convictions et idéologies dont j’ai d’ailleurs du mal à conceptualiser. Personne n’en veut au ministre Lida. On souhaite seulement qu’il fasse attention à la façon d’aborder les sujets. Sans le connaitre véritablement, je l’avais personnellement défendu lorsque nombreux camarades l’accusaient d’avoir “trahi” en “livrant” le ministre Boga Doudou. Suite à une de mes contributions parue en 2003 dans un quotidien, les langues de venin s’étaient quelque peu estompées. Et le ministre m’avait reçu pour m’en remercier. Je n’ai pas changé. Et comme lui, je continue d’assumer mes propos.

Allons à l’essentiel.

Les Ivoiriens attendent les propositions de chaque parti pour la réforme de la CEI et sur bien de sujets essentiels avant 2020.

Sortons-les de nos tiroirs. Et si on n’y avait pas pensé, mettons-nous au travail. Bon week-end.

Hermann Aboa
Ivoirien en exil quelque part dans le monde

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook