Home Politique Côte d’Ivoire : Gon Coulibaly a lancé les États généraux de la...

Côte d’Ivoire : Gon Coulibaly a lancé les États généraux de la jeunesse

Gon à l’ouverture mercredi à Abidjan (ph )
– Mercredi 09 Janvier 2019 – Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a ouvert hier après-midi à Abidjan, les Etats généraux de la jeunesse qui se déroulement sur trois jours.

Il sera question au cours de ces assises de trouver les voies et moyens pour donner plus de visibilité aux actions en faveur des jeunes, de proposer des mécanismes pour mesurer leur efficacité et des mesures concrètes d’amélioration, notamment pour l’optimisation de l’Agence emploi jeune.

Côte d'Ivoire : Gon Coulibaly a lancé les États généraux de la jeunesse

De même, un cadre juridique adéquat sera posé pour la promotion de la jeunesse et de sa valorisation.

Le chef du Gouvernement a suggéré que le cas de la jeune fille fasse l’objet d’une analyse spécifique afin de mieux intégrer la question du genre.

En s’adressant à sa jeunesse, Amadou Gon Coulibaly lui a demandé de s’approprier, ces Etats généraux.

«Je vous exhorte donc à vous approprier les principales thématiques, à vous impliquer dans les discussions en vue de faire prendre en compte vos suggestions et vos aspirations, de sorte à permettre aux personnes ressources ici présentes d’œuvrer avec vous dans le sens de la recherche de solutions pragmatiques et durables pour les difficultés auxquelles vous êtes confrontés, »a-t-il ajouté.

Au regard de la qualité des personnes ressources, des invités et de la diversité des jeunes présents, le Premier ministre s’est dit heureux car sortira de cette rencontre une feuille de route avec des solutions concrètes et pragmatiques pour l’épanouissement de la jeunesse.

Il a donné l’assurance aux jeunes qu’il validera les résultats de ces présentes assises une fois qu’ils seront sur son bureau.

Le chef du Gouvernement a prodigué des conseils aux jeunes qui cassent lors des mouvements de grève.

«Chacun de nous a eu 18 ans, chacun de nous a été à l’université ou dans une grande école, chacun de nous a aussi un peu grevé et je peux vous dire que moi-même qui vous parle ait été à la tête d’une grève en 1997 au lycée de Dabou. Mais on ne cassait pas, on revendiquait. Revendiquer, être syndiqué c’est une bonne chose. Revendiquer en posant les problèmes à ceux avec lesquels nous travaillons, avec les partenaires est une bonne chose et je vous le recommande. Casser est une mauvaise chose. A l’époque, en même temps que nous allions à l’école et que l’on nous enseignait la Littérature, les Mathématiques, l’on nous enseignait le Civisme. Et je suis content que le Civisme figure de nouveau dans le programme scolaire, »a déclaré Gon.

Il a demandé aux jeunes présents à la cérémonie d’ouverture, d’être des ambassadeurs auprès de leurs camarades, dans leurs quartiers, dans leurs écoles et dans leurs universités, que le gouvernement est à leur écoute. «Quand on sait que 77% de la population ivoirienne a moins de 35 ans, tout ce que le gouvernement entreprend a donc pour finalité de faire en sorte que vous jeunes vous puissiez vous épanouir dans votre pays. Et vous n’avez pas besoin d’aller à l’extérieur pour chercher votre bonheur, » a-t-il mentionné.

Le Premier ministre a rassuré les jeunes que la responsabilité du Gouvernement est de créer les conditions de leur épanouissement.

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse et l’Emploi des Jeunes, Mamadou Touré a affirmé que les actions en faveur des jeunes sont énormes.

«On n’est plus aux intentions et aux annonces, mais, aux actes concrets pour la promotion et l’emploi des jeunes, » a-t-il insisté.

Mamadou Touré a indiqué que les États généraux visent à sceller un nouveau pacte social avec les jeunes.

«Je voudrais vous rassurer que la prise en compte de vos préoccupations sera le tremplin du nouveau pacte social avec vous. Soyez-en rassurés, les conclusions et recommandations ne resteront pas lettre morte. C’est pour cela que le gouvernement attend de ces assises, des mesures concrètes dont la mise en œuvre pourra démarrer au lendemain des états généraux,» a conclu M.Touré.

Wassimagnon

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook