Home Politique Côte d’Ivoire : Elections locales 2018, la HACA adopte trois décisions fixant...

Côte d’Ivoire : Elections locales 2018, la HACA adopte trois décisions fixant le cadre réglementaire de la couverture par les médias audiovisuels

– Vendredi 14 septembre 2018 -La campagne électorale pour les élections municipales et régionales s’ouvre le 28 septembre prochain sur tout le territoire national.

Pour la couverture de l’élection des Conseillers régionaux et celle des Conseillers municipaux, par les Médias audiovisuels, le Collège des Membres de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a, en sa session ordinaire du mercredi 12 septembre 2018, adopté trois (03) décisions fixant le cadre réglementaire de ladite couverture.

La HACA dans un communiqué transmis à nous apprend que, en ce qui concerne les medias audiovisuel de service public, à compter de la publication de la liste des candidats par la CEI, les médias audiovisuels de service public doivent veiller à un accès équitable à leurs antennes, des candidats, partis et groupements politiques, ainsi qu’au respect des principes du pluralisme des courants d’opinion et de l’équilibre de l’information, dans les circonscriptions électorales dont ils assurent la couverture médiatique.

Aussi à compter de l’ouverture officielle de la campagne électorale, les médias audiovisuels de service public doivent veiller, dans la programmation des journaux, reportages, débats et émissions spéciales dédiées à la campagne, au respect du principe de l’égalité d’accès et de traitement à leurs antennes, des candidats, partis et groupements politiques, dans les circonscriptions électorales dont ils assurent la couverture médiatique.

En ce qui concerne les radiodiffusions sonores privées commerciales dites rados commerciales, durant la période de la campagne électorale, les radiodiffusions sonores privées commerciales, désireuses de couvrir ladite campagne, doivent veiller au respect du principe de l’accès équitable à leurs antennes, des candidats, partis et groupements politiques, dans les circonscriptions électorales dont elles assurent la couverture médiatique.

En ce qui concerne les radiodiffusions sonores non commerciales dites radios de proximité et comprenant les radios confessionnelles , dans le cadre de la campagne électorale, la HACA autorise les radiodiffusions sonores privées non commerciales, dites radios de proximité, à diffuser des messages relatifs à la citoyenneté, à la cohésion sociale, à la sensibilisation sur le scrutin et à relayer, y compris en synchrone, les émissions spéciales ou d’information diffusées sur les médias de service public. Ces radios demeurent cependant, conformément à la réglementation en vigueur, interdites de produire, de programmer et de diffuser des émissions à caractère politique. Elles ne peuvent donc couvrir, ni rendre compte des activités relatives à la campagne électorale.

Enfin, en ce qui concerne la proclamation des résultats, La HACA rappelle que les médias audiovisuels, dans leur ensemble, ne peuvent diffuser que les résultats proclamés par la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Pour conclure, le président de la HACA, Ibrahim Sy Savané souligne que, pour une couverture médiatique réussie de l’élection des Conseillers régionaux et des Conseillers municipaux, tient au respect scrupuleux de ces décisions.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook