Home Politique Côte-d’Ivoire: Contestations du pdci suite aux élections municipales à Bouaké, Tuo Fofié...

Côte-d’Ivoire: Contestations du pdci suite aux élections municipales à Bouaké, Tuo Fofié accusé

Bouaké/Élections municipales: « Nous ne nous laisserons pas voler notre victoire », selon le directeur de campagne de N’GUESSAN Lambert.

Le directeur de campagne du candidat du PDCI-RDA aux élections municipales du 13 octobre dernier, Brou Alexis a animé une conférence de presse le dimanche 14 octobre. Celle-ci avait pour objectif de dénoncer des irrégularités et des fraudes massives avérées lors du scrutin. Dans son propos liminaire, il a fait savoir que les nombres de votants sont loin de ce qui a été constaté sur des procès-verbaux. Pire, sur certains procès-verbaux, des chiffres sont en déphasage et ne reflètent pas la réalité, d’où le bourrage avéré des urnes. C’est pourquoi, il est pour le candidat N’GUESSAN Lambert, impossible d’accepter ces chiffres encore moins le résultat qui en découle. Car après compilation, les résultats donnent vainqueur le candidat du PDCI-RDA M N’GUESSAN Lambert.

« Nous n’allons pas nous laisser voler notre victoire du 13 octobre, car nous avons gagné cette élection municipale. Nous refusons de signer tout document susceptible d’entacher notre victoire », a déclaré M Brou Alexis au nom du candidat N’GUESSAN Lambert.

Nouvellement nommé Préfet hors grade de Bouaké, Tuo Fofié (Ex-Rebelle des Forces Nouvelles) a fait procéder à la proclamation des résultats, se substituant ainsi à la CEI, et donnant vainqueur avec 30 000 voix contre 20 000 voix pour N’guessan Lambert. Puis de dire : « Il n’y aura plus de débat ».

C’est à un véritable brigandage des élections que nous assistons à Bouaké, par la volonté du Préfet.

Pour plus d’informations sur ce communiqué de presse, merci de contacter :
 M. BROU ALEXIS DIRECTEUR DE CAMPAGNE (TEL : 09 09 14 05/ 05 00 14 26).
 M. N’GUESSAN KOUAME LAMBERT CANDIDAT PDCI-RDA (TEL : 08 01 66 14).

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook