Home Politique Côte d’Ivoire : Candidature possible de Ouattara en 2020, le Sous-Secrétaire d’Etat...

Côte d’Ivoire : Candidature possible de Ouattara en 2020, le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques «Ce n’est pas une bonne décision»

David Hale

– Lundi 11 Février 2019 – En attendant d’être situé quant à une candidature ou non en 2020 pour un troisième mandat d’Alassane Ouattara (deux sous la deuxième République, un premier possible depuis l’entrée sous la troisième depuis l’adoption de la nouvelle constitution, ndlr), le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques estime déjà que ça ne serait pas une bonne décision.

«Ce n’est pas une bonne décision (de se présenter, ndlr), le Président lui-même à dit en août 2015 qu’il ne se présentera pas. C’est quelque chose qui le condamne. Cela s’est produit aux Etats-Unis. Mais le Président a eu des problèmes, il n’a pas terminé le mandat et il est mort par la suite (allusion à Roosevelt, ndlr)» tels furent les propos traduits de David Hale tenus ce jour à Abidjan au cours d’une conférence qu’il a animé à l’ENA (commune de Cocody, ndlr) en présence de nombreux étudiants, comme constaté sur place par .
Le conférencier a également évoqué le sujet relatif à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) en vue de la présidentielle de 2020, dont la réforme a été annoncée par le président Ouattara et pour laquelle, le dialogue a été récemment lancé.
« Il faut que la CEI soit réformée pour que les élections soient libres et transparentes en 2020. Pour un souci de transparence, la CEI doit être réformée, » a, toujours selon la traduction diffusée à notre niveau via des casques, expliqué David Hale, sur ce sujet en phase avec l’exécutif ivoirien.
Le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques a indiqué que tout le monde regarde la Côte d’Ivoire en ce qui concerne l’organisation d’élections crédibles dans le pays.
«Le monde regarde la Côte d’Ivoire et nous suivons le pays. Nous attendons tous les élections de 2020, »a-t-il ajouté.
L’«émissaire» de Trump a par ailleurs mentionné que les élections municipales et régionales ont permis de tester les institutions ivoiriennes et ont été émaillées d’irrégularités. 
«Il y a eu des irrégularités, des violences, c’était terrible,» a déploré David Hale.
L’acquittement de l’ancien Président ivoirien Gbagbo a fut également au centre des débats entre le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques et les étudiants de l’ENA ainsi que les autres étudiants des grandes écoles qui ont effectué le déplacement. 
David Hale estime que la chose importante après l’acquittement de Laurent Gbagbo est de savoir où les ivoiriens vont et comment ils se réconcilieront de façon sincère.
Enfin, l’américain de passage en Côte d’Ivoire a indiqué que les USA souhaite aider la Côte d’Ivoire dans sa dynamique de renforcement de ses institutions et la lutte contre la corruption, conformément aux engagement fermes du président Ouattara.
« En Côte d’Ivoire, vous avez un problème de sécurité. Nous voulons améliorer tout cela en vous aidant à construire des institutions fortes qui vont lutter contre la corruption,» a-t-il conclu. 
Wassimagnon

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook