Home Politique Côte d’Ivoire: À Facobly, bagarre entre la liste Rhdp pour l’élection de...

Côte d’Ivoire: À Facobly, bagarre entre la liste Rhdp pour l’élection de premier adjoint au maire, des bureaux de la mairie saccagés

Mardi à Facobly
– Mardi 18 Décembre 2018 – Le moins qu’on puisse du c’est que l’épisode de Daloa aura inspiré certaines localités

À Facobly (Ouest) ce mardi 18 décembre 2018, la réunion du conseil municipal pour élire le nouveau maire a viré à une bagarre rangée entre membre du même clan Rhdp, comme rapporté à par des sources sur place.

Côte d'Ivoire: À Facobly, bagarre entre la liste Rhdp pour l'élection de premier adjoint au maire, des bureaux de la mairie saccagés

C’est à une véritable guérilla qu’on a assisté depuis 9h30 min ce jour.

Pour cause, des jeunes avec des bidons d’essence ont tenté de brûler les locaux de la mairie sous les yeux impuissants du préfet et du sous préfet.

Selon nos informations, ces jeunes fâchés du fait que le nouveau maire Gabriel Guei Monin, élu sous la bannière Rhdp le 13 octobre dernier s’oppose à ce que leur leader, Arsène Guei soit premier adjoint au maire.

Une source sur place explique que c’est un certain Arsène Guei, inscrit sur la même liste Rhdp et secrétaire départemental RDR de Facobly qui est à à la base de la contestation de l’élection du candidat du Rhdp et maire élu Gabriel Guei Monin.

Arsène Guéï réclame le poste de premier adjoint au maire, chose que le maire élu refuse. Voilà ce qui a entraîné à en croire nos sources une bagarre à la cérémonie d’installation du nouveau maire de la ville.

Partisans des deux candidats sont donc sur pieds de guerre dans la localité.

« Guei Arsène revendique le poste de 1er adjoint au maire au vu du travail abattu, et en sa qualité de départemental Rdr de Facobly. Ce que le nouveau maire a refusé. Ce dernier tenait depuis peu des réunions sans associer Arsène Guei. Voilà pourquoi, Arsène et ses gens ont décidé de mettre le feu au moment de l’élection du nouveau maire central aujourd’hui », a expliqué Sylvain Guenema.

C’est donc à une bagarre rangée qu’on a assisté dans la localité de Facobly pour le poste de premier adjoint au maire réclamé.

Notons que Gabriel Guei Monin, cadre au ministère de la fonction publique, avait remporté le scrutin du 13 octobre 2018, avec 2.102 voix ( soit 41,58%), contre 38,22% pour son challenger, Pohé Jean, le maire (FPI) sortant.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook