Home Politique Coopération Abidjan –Ouagadougou: les 13 accords signés à Yamoussoukro

Coopération Abidjan –Ouagadougou: les 13 accords signés à Yamoussoukro

53
SHARE

La 5ème conférence du sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina qui a pris fin vendredi 29 juillet 2016 dans la capitale politique et administrative ivoirienne, a été sanctionnée par la signature de 13 accords.

Les accords sont relatifs à la facilitation des activités de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina en République de Côte d’Ivoire- au Mémorandum d’entente en matière d’enseignement technique et de formation professionnelle; aux services aériens; aux opérations de recherches et de sauvetages d’aéronefs; à la Convention de concession révisée de l’exploitation des transports ferroviaires et du Programme d’application de l’Accord culturel pour les années 2017; 2018 et 2019. Il y a eu également le Protocole d’accord portant création, organisation et fonctionnement du Comité paritaire chargé du suivi de l’application de l’accord culturel et de l’évaluation des relations culturelles; le Protocole d’accord portant création du Comité paritaire spécialisé de coopération dans le domaine du tourisme; le Protocole portant création, organisation et fonctionnement de la Commission permanente de suivi de l’accord de coopération en matière de lutte contre la traite transfrontalière des enfants, le Protocole de coopération entre l’université Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire et le Centre national de recherche scientifique et technologique du Burkina; le Protocole de coopération entre l’Université Félix-Houphouët Boigny et le Centre national de recherche scientifique et technologique du Burkina; le Protocole de coopération entre le Centre national de recherche agronomique de Cote d’Ivoire et le Centre national de recherche scientifique et technologique du Burkina; le Protocole de coopération entre la société ivoirienne de technologie tropicale et le Centre national de la recherche scientifique et technologique du Burkina. A l’ouverture de la rencontre, qui marquait le 8ème anniversaire du TAC 5, le Président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a promis d’œuvrer pour la préservation et la pérennisation de ce Traité. « L’amitié et la coopération de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso ont survécu à nos prédécesseurs et il ne fait aucun doute qu’elles nous survivront aussi. Ensemble nous saurons relever le défi d’une coopération exemplaire entre les peuples burkinabé et ivoirien », a-t-il laissé entendre. Auparavant, le Président ivoirien Alassane Ouattara s’est félicité de la reprise du TAC. Tout en relevant que de grands projets ont été identifiés, notamment le projet d’autoroute Abidjan-Ouagadougou et le chemin de fer Abidjan Ouaga-Kaya et son prolongement à Tabao. « Les questions sécuritaires, notamment la lutte contre le terrorisme, font désormais partie intégrante de l’agenda du traité d’amitié et de coopération, après les attaques terroristes qui ont touché nos populations et en raison de la volatilité de la situation sécuritaire sous-régionale. Tout en m’inclinant à nouveau sur la mémoire des victimes innocentes de ces actes barbares, je voudrais saluer la réaction courageuse de nos populations et des Forces de sécurité qui ont évité à notre pays de véritables tragédies.

Abdoulaye Touré

abidjan.net