Home Politique Burkina Faso: Aucun mort lors de l’attaque des commissariats, revendiquée par le...

Burkina Faso: Aucun mort lors de l’attaque des commissariats, revendiquée par le groupe Ansarul Islam

78
SHARE

Le chef du mouvement armé Ansarul Islam, Ibrahim Malam Dicko (Ph)

©Koaci.com – Mardi 28 février 2017 – La double attaque sur les commissariats de Tongomael et de Baraboulé qui ‘’n’a pas fait de morts parmi les forces de défense et de sécurité’’ a été revendiqué par le groupe islamique Ansarul Islam qui avait déjà revendiqué l’attaque de Nassoumbou qui a couté la vie à 12 soldats.

Selon une autorité locale, il n’y a ‘’pas de mort’’ lors des deux attaques de lundi soir dans le sahel burkinabè, cependant l’épouse d’un policier a été blessé.

Les assaillants, ont ouvert le feu quasi simultanément sur les commissariats des deux localités, emportant des motos, des ordinateurs et incendiant d’autres.

Ils ont laissé au poste de Tongomael, un écriteau portant le nom de Ansarul Islam, un mouvement armé qui avait revendiqué l'attentat contre un détachement militaire en décembre dernier qui a occasionné la mort de 11 soldats à Nassoumbou.

Ce groupe armé qui tente de s’implanter dans le nord du pays, est dirigé par Ibrahim Malam Dicko, originaire de Djibo, où il y a prêché quelques années. Il s'était ensuite rendu auprès du prédicateur malien Hamadou Kouffa auprès de qui il s’est radicalisé, avant de nourrir des velléités d'implantation au Burkina.

Boa, Ouagadougou




Source : Koaci

Koaci