Home Politique Bras de fer Pdci/Rdr en Côte-d’Ivoire: Kamagaté Brahima “Bédié ne reculera pas”...

Bras de fer Pdci/Rdr en Côte-d’Ivoire: Kamagaté Brahima “Bédié ne reculera pas” (SE Jeunesse Pdci)

880

La mise en place du parti unifié Rhdp ne finit pas de susciter indignation et colère chez les militants du Pdci, les jeunes en particulier. Ils ont retrouvé de la verve. Au cours d’un meeting en hommage à Henri Konan Bédié samedi àau siège du parti, ils ont tancé tous ceux qui au sein du parti veulent saborder les intérêts du Pdci-Rda.

Venu représenter le secrétaire exécutif en chef Kacou Guikahué, parrain de la cérémonie, Kamagaté Brahima, secrétaire exécutif en charge de la jeunesse n’y est pas allé de main morte pour dénoncer tous ceux qui rament à contre-courant des décisions du président du parti. « Vous prenez votre place aujourd’hui dans la marche du Pdci-Rda aux côtés du baobab Henri Konan Bédié », annonce-t-il les couleurs d’entrée de jeu. Après avoir félicité les jeunes pour leur engagement sans faille, ce responsable du Pdci a défendu que le bureau politique du 17 juin dernier avait déjà tracé la voie à suivre et il n’était plus normal que des cadres du vieux parti propagent leur propre interprétation des décisions prises. Il s’est alors félicité des décisions du président Bédié de suspendre du secrétariat exécutif tous les ministres membres du nouveau gouvernement.

« Est-ce que Bédié mérite ce qui lui arrive aujourd’hui ? Il fait face à la trahison des aînés alors qu’il a tant donné. (…) cette fois, Bédié ne reculera pas. Il est déterminé, le Pdci doit revenir au pouvoir. On entend dire que le Pdci est divisé mais je vous dis que le Pdci est soudé autour du président Bédié », hausse-t-il le ton. Puis de terminer en donnant sa caution au président de la jeunesse à remplacer tous ‘’ceux qui prennent d’autres chemins’’. « Si en votre sein il y a des gens qui ont pris d’autres chemins, je vous autorise à les remplacer. Tendez les mains à d’autres Ivoiriens et formez des unions », conseille-t-il.
Aux ministres : « Démissionnez et vous serez réhabilités »

Avant le représentant du parrain, le président de la Jpdci urbaine, organisateur de la cérémonie a éclairé sur la détermination de l’organe statutaire qu’il dirige dans le combat qui commence maintenant. Kouassi Valentin a invité les cadres du Pdci dans l’actuel gouvernement à rendre le tablier pendant qu’il est encore temps. « Si vous démissionnez aujourd’hui, Ouattara sera obligé de négocier avec Bédié et vous serez réhabilités ! Il faut savoir choisir », laisse-t-il entendre soutenant qu’il est inacceptable pour les jeunes que le Pdci soit traîné dans la boue. Le premier combat à mener selon lui, est celui de la réforme de la Cei. « Ce sont des partis autonomes qui doivent être représentés à la Cei pour que le jeu soit transparent », alerte-t-il en invitant les jeunes à être les boucliers de Bédié par leur soutien massif.

SD à Abidjan
[email protected]

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook