Home Politique Air Côte-d’Ivoire en pleine turbulence: 65 milliards fcfa de pertes et gestion...

Air Côte-d’Ivoire en pleine turbulence: 65 milliards fcfa de pertes et gestion opaque (Audit Ernst & Young et Deloitte)

Par Connectionivoirienne | Hervé Coulibaly

Selon un rapport d’audit de Ernst & Young et Deloitte, cité par La Lettre du continent dans sa dernière édition de ce 19 septembre, Air Côte-d’Ivoire affiche des pertes de 9 milliards et demi de fcfa [14,4 millions d’euros] sur l’exercice 2017. Sur la période partant de 2012, les pertes cumulées de la compagnie s’élèvent à 65,5 milliards [99 millions d’euros].

Le rapport critique aussi la gestion de la compagnie, jugée opaque avec des contrats gré à gré de plus de 5 milliards de fcfa. Une méthode de gestion contraire aux lois du pays qui n’autorisent le gré à gré que pour les contrats de moins de 100 millions de fcfa.

Les mauvaises nouvelles concernent aussi les capitaux propres de la compagnie, évalués par les auditeurs à 40 milliards de fcfa, loin du minimum de 50% du capital total d’Air Côte-d’Ivoire, estimé à 130 milliards de fcfa. Selon la Lettre du Continent, la compagnie était tenue au plus tard au 31 décembre 2017, de reconstituer ses fonds propres au niveau minimum de 50% des 130 milliards. Un objectif non atteint par la direction de la compagnie.

Par ailleurs Air-France Industries a encaissé 7 millions d’euros dans le cadre du contrat de maintenance qui la lie à Air Côte-d’Ivoire. Air France Industries est une filiale d’Air France-KLM, actionnaire dans le capital d’Air Côte-d’Ivoire à hauteur de 20%. La compagnie est détenue à 51 % par l’État ivoirien, 15% par le fonds Golden Road, et le reste [14 %] est aux mains d’investisseurs privé. Air Côte-d’Ivoire est dirigée par le Français René Decurey. Le Général Abdoulaye Coulibaly occupe le poste de Président du Conseil d’Administration [PCA].

HC

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook