Home People MOLARE RÉPOND À DEBORDO LEEKUNFA: <<PETIT……………..VITE RESSAISIS TOI VITE>>

MOLARE RÉPOND À DEBORDO LEEKUNFA: <<PETIT……………..VITE RESSAISIS TOI VITE>>

404
SHARE

Molare le promoteur des Awards du coupé-décalé, est la cible de vives critiques émanant de Debordo Leekunfa. Vilipendé et insulté sur la toile, Molare a finalement répondu aux injures de Debordo.

Tous les artistes qui décriait ces Awards dont il est l’initiateur et le promoteur font profil bas aujourd’hui. Sauf Debordo, très amer. Il n’a reçu que le Prix de Meilleur concept. L’auteur du Pikimin espérait avoir le Prix de Meilleur artiste cette année. Raison pour laquelle au lendemain de la cérémonie, il s’est mis à bafouer Molare sur les réseaux sociaux le traitant de pédé, tout comme Arafat. Il a même cassé ses trophées de 2016 et 2017. Le second trophée, il l’a jeté dans la lagune ébrié à partir du pont HKB.

Molare a dans les heures qui ont suivi fait une sortie via sa page Facebook pour se justifier vis-à-vis des résultats aux Awards. Il le dit haut. Il n’est qu’organisateur. Molare y adjoint des preuves à l’appui. « Retrouvez tous les votes SMS 30 % internet 30 % et jury 40% composé de Mr Yves Kane Burida , Mr Yves zogbo junior , Mr Joseph Andjou et Mr binaté pour la catégorie Artiste de l’année dont 3 ont attribué leurs votes au gagnant en envoyant des mails et SMS de leurs votes… Il faut plutôt se mettre au travail et de toute façon le second qui aurait gagné le trophée aurait été Serge Beynaud qui à mon avis, a fait une très belle compétition et a été acti . Et les SMS étaient à 100 francs, chacun peut faire le calcul. »

À Debordo Leekunfa, Molare y va avec de l’amertume: « Faut arrêter de se croire trop important pour penser qu’on organise une compétition pour te frustrer PETIT.Tu n’as pas créer, continue à en profiter en silence et respecte tes FANS et n’oublie pas non plus qui est parti faire ta prise en charge médicale par La Présidence pour que tu puisses venir faire tes PIKIMIN et surtout qui est parti voir les familles des victimes de ton accident. À ce moment là, tu parlais pas de frustration, tu remerciais …. ressaisis toi VITE. »

LIFEMAG-CI


Source : 225news